Accompagné du maire de Lac-Mégantic Jean-Guy Cloutier et du député Ghislain Bolduc, le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux a annoncé mercredi que le BAPE tiendra à compter du 23 mai une consultation qui permettra aux citoyens de se prononcer sur les trois tracés de la voie de contournement ferroviaire proposés par l'étude de faisabilité.

Lac-Mégantic : le BAPE lancera une consultation en mai

La voie de contournement ferroviaire du centre-ville de Lac-Mégantic, réclamée à grands cris depuis la tragédie de juillet 2013, vient de gagner un an environ dans son échéancier de réalisation, avec l'annonce faite mercredi par le gouvernement québécois qu'un mandat spécifique a été donné au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).
Ce mandat a été donné par le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel.
Le BAPE tiendra donc dès le 23 mai une consultation générique qui permettra à la population de se prononcer sur les trois tracés proposés par l'étude de faisabilité, financée à 50-50 par les gouvernements fédéral et provincial. Cette démarche du BAPE ne durera que deux mois, au lieu des consultations habituelles qui dépassent régulièrement un an.
Cette annonce a été faite par le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Martin Coiteux, et par le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, accompagnés par le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, à l'hôtel de ville de Cookshire-Eaton.
« Nous ne voulons pas perdre une seconde. Un travail a déjà été fait. Nous voulons consulter les citoyens autour des tracés suggérés, c'est important pour la suite des choses. Nous allons recueillir des données sur les options, afin de préparer un dossier d'affaires, financé également par les gouvernements fédéral et provincial, statuer sur les coûts de la voie, identifier un promoteur et les coûts d'opération et d'entretien par la suite. Les étapes suivantes pourront peut-être être devancées pour gagner du temps dans la réalisation de la voie de contournement », a indiqué le ministre Coiteux.
Le maire Cloutier, a souligné que l'annonce d'hier faisait suite à la rencontre d'il y a deux semaines où le premier ministre Couillard avait réitéré son engagement pour un financement minoritaire de la voie de contournement.
« Nous allons soutenir le BAPE et lui donner tout ce dont il a besoin, les citoyens pourront aussi s'exprimer, ce qui va leur faire du bien, car 45 pour cent environ de la population de Lac-Mégantic est encore affectée, même si sa santé s'améliore avec les nouvelles positives que nous lui apportons », a confié M. Cloutier.
« On entre dans des étapes très concrètes. La Ville de Lac-Mégantic pourra lancer des appels d'offres rapidement afin de trouver une firme pour le travail du dossier d'affaires. Le BAPE générique est une étape nécessaire de toute façon, et après on pourra voir la suite des choses, comme le début des travaux », a ajouté Martin Coiteux.
Le ministre n'a pas voulu prédire une date à laquelle les travaux de réalisation de la voie de contournement pourraient s'amorcer.