La limite de vitesse est abaissée à 40 km/h dans les rues résidentielles à Saint-Denis-de-Brompton.

La vitesse abaissée à 40 km/h dans les rues de Saint-Denis-de-Brompton

La limite de vitesse est abaissée à 40 km/h dans les rues résidentielles à Saint-Denis-de-Brompton.

La municipalité de la MRC du Val-Saint-François a pris les grands moyens pour assurer la sécurité de ses citoyens en modifiant son règlement municipal.

« C’est une demande que nous avions depuis longtemps de la part de nos citoyens », soutient le maire Jean-Luc Beauchemin.

La justification de la modification du règlement municipal sur le site web de la municipalité va aussi en ce sens.

« Entrées en vigueur le 30 novembre 2018, les nouvelles limites de vitesse visent à assurer la sécurité des piétons, des cyclistes et des automobilistes qui doivent se partager la route de façon équitable. »

Le maire de la municipalité explique que cette nouvelle limite de vitesse s’appliquera dans tous les quartiers résidentiels fermés de son territoire.

« Je ne connais pas la stratégie de la Sûreté du Québec pour que la nouvelle réglementation soit appliquée. Je vais en discuter au prochain comité de sécurité publique de la MRC », mentionne le maire Beauchemin.

Ce dernier signale que des pancartes informant les citoyens et les visiteurs de la nouvelle réglementation ont été installées à plusieurs endroits, notamment aux entrées de la municipalité.

« Nous avons aussi haussé la vitesse à 70 km/h sur une section du chemin Bouffard », indique Jean-Luc Beauchemin.

Malgré cette réduction de la vitesse dans les rues résidentielles, la partie n’est pas gagnée à Saint-Denis-de-Brompton où le problème de vitesse reste entier sur la route 222.

« À l’entrée du village près du Tim Hortons et de l’épicerie, la vitesse est encore trop élevée à 70 km/h. Nous avons entrepris des démarches avec le ministère des Transports pour que la vitesse soit abaissée à 50 km/h. Les gens vont encore trop vite. Le même problème se pose à l’intersection du chemin du Moulin où il a eu un accident mortel. Sur le chemin des Boisés, c’est aussi très dangereux en raison de la limite de vitesse qui demeure à 70 km/h », signale M. Beauchemin.

Il rappelle que la modification de la vitesse sur la route 222 relève du ministère des Transports du Québec.

« On nous refuse cette baisse de la vitesse afin d’assurer la fluidité de la circulation sur cette route à vocation régionale », indique le maire de Saint-Denis-de-Brompton.

Il rappelle que Saint-Denis-de-Brompton a connu une hausse importante de sa population au cours de la dernière décennie.

Selon le décret du gouvernement du Québec, la population est passée de 3098 en 2009, à 3686 en 2014 à 4068 en 2018. Jean-Luc Beauchemin souhaite assurer la sécurité de la population qui est de plus en plus nombreuse à circuler à pied dans les rues.

« Je me demande si nous ne serons pas obligés d’installer des trottoirs pour urbaniser le village afin d’obliger le Ministère à abaisser la limite de vitesse. Ça fait partie de la réflexion que nous devons faire. Nous n’avons cependant pas encore analysé les coûts d’une telle mesure », signale le maire de Saint-Denis-de-Brompton.