La Ville de Magog veut connaître l'opinion de ses citoyens avant de revoir son plan directeur des parcs et espaces verts. On aperçoit sur la photo la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, en compagnie de la chef de la division sports, activités physiques et plein air de la municipalité, Judith Gagnon.

La Ville de Magog sonde ses citoyens

Alors qu'un projet de jeux aériens inquiète le voisinage de la plage des Cantons, la Ville de Magog invite sa population à répondre à un sondage concernant les parcs et espaces verts existant sur son territoire.
Il ne faut faire aucun lien direct entre le sondage lancé par la Ville de Magog et la controverse apparue au sujet du projet de jeux aériens à la plage des Cantons. Mais force est de constater que, dans les deux cas, les parcs et espaces verts constituent un enjeu de développement.
«La dernière mise à jour du plan directeur des parcs et espaces verts remonte à 2004, mentionne la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm. Si on veut s'assurer de répondre aux besoins des différentes clientèles, il est nécessaire de revoir le plan et ses orientations.»
Depuis 2004, plusieurs parcs de la municipalité ont fait l'objet d'investissements. On a également aménagé deux terrains de soccer à Omerville et fait subir une cure de jouvence au terrain de baseball voisin de l'aréna municipal.
«On a beaucoup fait de travaux de mise à jour durant les dernières années. Maintenant, on est davantage axé sur la bonification de notre offre», révèle Mme Hamm.
La question du développement du parc de la Baie-de-Magog, qui comprend notamment la pointe Merry, paraît centrale pour la Ville de Magog. Cet espace vert accueille tous les ans une série d'événements et les infrastructures qu'on retrouve sur place sont vieillissantes.
En plus de lancer un sondage, disponible au ville.magog,qc.ca/parcs jusqu'au 10 février, la Ville tiendra une consultation publique en mars prochain. Le nouveau plan directeur sera ensuite élaboré et son dévoilement aura lieu au cours de l'été 2017.
En ce qui concerne la controverse reliée au projet de jeux aériens à la plage des Cantons, Mme Hamm fait peu de commentaires. Elle croit cependant que les citoyens inquiets pourraient être rassurés si on leur fournissait plus d'information. Une rencontre d'information est d'ailleurs prévue à court terme.