La station Mont Orford rappelle qu’une large partie de son territoire est fermée aux randonneurs pour des raisons de sécurité.

La station Mont Orford rappelle les randonneurs à l'ordre

Constatant un manque de collaboration de la part de plusieurs, la station Mont Orford rappelle qu’une large partie de son territoire est fermée aux randonneurs pour des raisons de sécurité.

« Beaucoup de gens ne respectent pas l’interdiction décrétée pour la période de travaux qu’on traverse. Par exemple, on a récemment attaché des clôtures pour rendre l’accès encore plus difficile et on s’est aperçu que des personnes les ont renversées », révèle le président de la Corporation ski et golf Mont-Orford, Jacques Demers.

En raison des travaux en cours au pied des pistes de ski, l’accès au versant nord du mont Giroux ainsi qu’aux monts Orford et Alfred-DesRochers est interdit au public.

Afin d’obtenir une meilleure collaboration, la station a l’intention d’embaucher un agent de sécurité. Et tout laisse croire que cette mesure sera maintenue au-delà de la période des travaux.

« On doit trouver une solution pour l’hiver aussi. Pas parce qu’on aura encore des travaux à ce moment-là. C’est simplement qu’on voit qu’il y a aussi des problèmes de sécurité en hiver et que nos assureurs nous demandent d’améliorer la situation », explique M. Demers.

En attendant la réouverture des zones fermées, la population peut marcher sur le versant est du mont Giroux. Pour accéder aux pistes de ce secteur, il faut passer par la route 141. Un stationnement est ouvert au pied de la montagne. « En plus, plein de beaux sentiers existent dans le parc national du Mont-Orford et ailleurs dans la région. »

La situation devrait revenir à la normale à la station Mont Orford le 13 septembre pour le festival de bière Grande coulée. En attendant cela, on poursuit les travaux d’agrandissement du chalet de ski et d’amélioration des infrastructures.