Au tout début de novembre, la Savonnerie des diligences a vu son siège social être inondé à Austin. Ce sinistre aurait causé des dommages d’une valeur de 150 000 à 200 000 $ et fait encaisser une perte de revenus supérieure à 200 000 $ à l’entreprise. « Ça signifie une perte globale de 400 000 $ », souligne la propriétaire Marie-Ève Lejour.

La Savonnerie des diligences survivra à l’inondation

La Savonnerie des diligences demeure en situation difficile, mais sa propriétaire, Marie-Ève Lejour, affiche son optimisme. « On va survivre au sinistre qu’on a vécu », lance-t-elle.

Au tout début de novembre, la Savonnerie des diligences a vu son siège social être inondé à Austin. Ce sinistre aurait causé des dommages d’une valeur de 150 000 à 200 000 $ et fait encaisser une perte de revenus supérieure à 200 000 $ à l’entreprise. « Ça signifie une perte globale de 400 000 $ », souligne Mme Lejour.

À LIRE AUSSI: Cri du coeur de la Savonnerie des Diligences [PHOTOS]

La PME possède une assurance pour ce type d’événement et sa propriétaire croyait qu’elle obtiendrait un dédommagement pour les dommages occasionnés. Mais, pour le moment, son assureur refuse de l’indemniser parce que « l’eau ne provenait pas du terrain de la savonnerie ».

« On travaille avec des experts pour savoir ce qui s’est passé lors de cette forte pluie à l’origine de l’inondation de nos installations. On ne souhaite pas revivre ce genre de situation alors on veut aller au fond des choses. »

En raison de l’inondation subie, l’ensemble de la production de la PME a été transféré dans une usine située à Bolton-Est. Cette usine appartenait déjà à la Savonnerie des diligences avant le sinistre. Toutefois, son achat était tout récent.

« Grâce à cette usine, on a une ligne de production qui fonctionne depuis quelques semaines. On n’était pas prêts à démarrer la production à cet endroit, mais on a fait tout ce qu’il fallait pour commencer à produire sur place. Et finalement, après plein d’ajustements, on a réussi à recréer les savons perdus en plus de préparer les produits dont on avait besoin pour les commandes de Noël », raconte Marie-Ève Lejour.

En dépit du malheur qui a frappé la Savonnerie des diligences, tous les employés de l’entreprise ont conservé leur travail. Près de 40 personnes travaillent au sein de la PME.

« Des employés ont accepté de changer de tâche momentanément pour nous aider à passer à travers. Les employés se sont donnés avec cœur », assure Mme Lejour, tout en mentionnant que plusieurs fournisseurs ont aussi fait leur part pour favoriser la relance de la savonnerie.

Une campagne de financement a été enclenchée pour sauver la PME et elle a jusqu’ici permis d’amasser quelques dizaines de milliers de dollars. Pour faire votre part, rendez-vous sur le site internet suivant : teamdiligences.ca.