La population estrienne atteint 327 000 individus

La population estrienne a poursuivi sa progression observée depuis le début de 2000. L’an dernier, le nombre d’Estriens a atteint 327 089 individus, soit 14 000 personnes de plus qu’en 2011.

Ce sont des chiffres tirés de la publication Panorama des régions du Québec de l’Institut de la statistique du Québec.

En 2001, on comptait 291 389 individus dans la région estrienne. Cinq ans plus tard, on atteignait une population totale de 301 058.

L’Estrie regroupe toujours près de 4 pour cent (3,9 %) de la population québécoise qui 8 394 034 personnes.

L’âge moyen des Estriens est de 43,4, soit un peu plus vieux que celui des autres Québécois à 42,1, nous apprennent les statistiques. Comme pour le reste de la province, l’âge moyen a grimpé à la faveur du vieillissement de la population. En 2001, il se situait à 38,8, comparativement à 38,4 pour la moyenne d’âge au Québec.

En Estrie, près de la moitié des foyers (49,5 %) comptant un couple sans enfants, ce qui place la région au quatrième rang au Québec. Les familles comptant un couple avec des enfants représentent 35 pour cent des cellules familiales estriennes. Seulement 13, 3 pour cent des familles sont monoparentales, ce qui est un pourcentage parmi les moins élevés dans la province.

Avec 18,1 pour cent, l’Estrie est deuxième rang au Québec pour les familles comptant trois enfants. 

On peut voir que dans l’ensemble du Québec, 45,9 pour cent des familles avec enfants en comptent un seul et 38,4 pour cent en comptent deux. Les familles nombreuses, constituées de trois enfants ou plus, sont beaucoup moins fréquentes; elles représentent 15,6 % des familles avec enfants.