Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La polyvalente Montignac de Lac Mégantic doit fermer en raison d'un trop grand nombre d'élèves en isolement.
La polyvalente Montignac de Lac Mégantic doit fermer en raison d'un trop grand nombre d'élèves en isolement.

La polyvalente Montignac contrainte de basculer en ligne

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Aux prises avec 479 élèves absents (53 % de son effectif scolaire), la polyvalente Montignac ferme ses portes et passe en enseignement à distance jusqu’à la fin de la semaine, le temps que la situation soit réévaluée. 

La décision a été prise en début de soirée, lundi, par la Santé publique de l’Estrie. « La raison principale, c’est que la moitié de mes groupes, on a dû les fermer en raison d’isolement pour 14 jours », explique le directeur général du Centre de services scolaire des Hauts-Cantons (CSSHC), Martial Gaudreau, en ajoutant que c’est sans compter les adolescents qui ont pu avoir des contacts avec des jeunes de ces groupes fermés. 

Les cours passent donc en ligne mardi, mercredi et jeudi. Une journée pédagogique était déjà prévue à l’horaire vendredi. L’école secondaire de Lac-Mégantic compte environ 895 élèves.

Selon M. Gaudreau, la Santé publique évaluait que le contrôle a été perdu dans le Granit, et on souhaite que cette mesure apporte une certaine accalmie. La situation sera réévaluée vendredi. 

« On a toujours un nuage dans le Granit qui plane au-dessus de notre tête. Va-t-on virer, comme en Beauce, au rouge foncé ou écarlate? Si rien ne change, si on demeure en zone orange, la polyvalente bascule en cours à distance jusqu’à vendredi et on réévalue cela avec la Santé publique. Si ça devait changer, là on verra : peut-être que c’est tout le Granit au complet qui aura des mesures à suivre. »

Une seule autre école avait dû complètement fermer ses portes depuis la pandémie, soit la Voie Lactée de Notre-Dame-des-Bois en novembre dernier. La fermeture temporaire de Montignac, soit son passage complètement en ligne, serait une première sur le territoire estrien. 

Dans un courriel envoyé aux parents lundi soir, le directeur de la Santé publique de l’Estrie, le Dr Alain Poirier, et M. Gaudreau rappellent qu’une augmentation des cas de COVID-19 a été observée à la polyvalente, entraînant du même coup la fermeture de plusieurs classes. 

« Cette situation s’inscrit dans un contexte de transmission élevée du coronavirus au sein de la communauté du Granit », écrivent-ils. Ils rappellent du même coup que « tous les élèves et les membres du personnel qui ont reçu une consigne d’isolement doivent respecter celui-ci jusqu’à la date inscrite dans la lettre qui leur a été transmise par la Direction de santé publique ». 

En entrevue avec La Tribune, c’est d’ailleurs le souhait que Martial Gaudreau a formulé : que les gens respectent les consignes, tout particulièrement lorsqu’ils doivent être en isolement. Lorsque les cours passent en ligne, il arrive bien souvent que des jeunes entretiennent des contacts entre eux.   

Une opération de récupération de matériel est organisée mardi. L’établissement demande à un membre de la famille qui n’est pas en isolement de venir récupérer le matériel scolaire à compter de 10 heures, et à compter de 13 h 15 pour le matériel informatique. Les consignes ont été envoyées dans le courriel aux parents lundi soir. 

Même si aucune fermeture n’a été annoncée pour l’école primaire Notre-Dame-de-Fatima de Lac-Mégantic, cette école demeure aussi sous haute surveillance, précise M. Gaudreau. 

Un groupe est aussi fermé à l’école primaire Saint-Paul de Scotstown jusqu’au 12 mai.