La neige cause plusieurs pannes en Estrie

Des milliers d’abonnés d’Hydro-Québec étaient sans courant, mercredi matin en Estrie. La neige des dernières heures n’a pas seulement embelli le paysage, elle a aussi endommagé le réseau électrique.

Selon Hydro-Québec, 5000 clients n’avaient pas de courant en Estrie, à midi. Le nombre était en croissance parce qu’au début de l’avant-midi près de 4700 clients sur les 89 928 abonnés de son réseau n’avaient pas de courant.

Il est revenu à 4400 et ensuite 2500 au fil de l’après-midi.

La MRC de Memphrémagog était la plus touchée, avec 2800 foyers non alimentés, touchés par 102 pannes. On signalait 1700 clients sans électricité en fin d’après-midi.

Il y avait 1900 abonnés touchés dans le Val-Saint-François, en baisse à l’heure du midi, quand 1621 clients sur 14 691 étaient sans service. En fin d’après-midi, les interrupteurs ne répondaient plus dans 600 foyers. 

Il y a eu aussi des interruptions de courant dans les secteurs de Coaticook, du Haut-Saint-François et hors de la MRC de Sherbrooke.

La société d’État signale que la neige et les vents forts peuvent avoir causé des dommages. Des équipes ont été déployées sur le territoire. Certains abonnés avaient perdu l’électricité depuis mardi. 

17 000 clients

Dans Sherbrooke, on signalait aussi des interruptions de courant. Au plus fort de la panne, mercredi matin, près de 17 000 clients étaient sans courant. Chez Hydro-Sherbrooke, on a pu réalimenter rapidement la majorité des foyers touchés.  

Des feux de circulation étaient inopérants à l’heure de pointe. En milieu d’avant-midi, signale-t-on, la presque totalité du service était rétablie. 

Chez Hydro-Sherbrooke, on a entrepris des démarches afin de découvrir l’origine de la panne, qui a probablement été causée par une branche ou un arbre tombé sur des fils électriques. Cette interruption n’était pas reliée à celle survenue mardi soir au centre-ville de Sherbrooke, quand un poteau a pris feu.

Dans la nuit de lundi à mardi, la région a reçu de 15 à 30 centimètres d’une neige lourde et collante, principale source des ennuis de pannes électriques.

Les précipitations doivent être plus calmes au cours des prochains jours, explique à La Tribune Simon Legault, météorologue chez Environnement Canada.

Un autre système s’amènera en fin de semaine. Dans la nuit de samedi à dimanche, on pourrait recevoir de la neige, de la pluie et du verglas.