La Municipalité de Lac-Drolet s’est portée acquéreure des actifs de la Maison du Granit, après la défection du ministère de la Culture et des Communications en 2018. Le président de la Maison du Granit, Gaétan Gagnon, également conseiller municipal, s’est montré très optimiste de rectifier le tir de l’organisme touristique, en amorçant son virage vers l’autonomie et l’autosuffisance.

La Maison du Granit : contre vents et marées…

La Maison du Granit est venue tout près de disparaître comme organisme touristique notoire de la région de Mégantic, l’an dernier, pourtant à la veille de son 30e anniversaire.

Elle aborde cette année sa 30e saison avec un grand vent d’optimisme. C’est qu’elle a perdu, l’an dernier, son financement statutaire de base, qui avait facilité son maintien au fil des ans et qui lui venait du ministère de la Culture et des Communications du Québec. Elle se trouve donc à un carrefour crucial de son histoire, bien malgré elle.

Le milieu s’est repris en main pour continuer le mouvement. Son président, Gaétan Gagnon, conseiller municipal à Lac-Drolet, y a été délégué pour voir au redressement. Il se révèle très optimiste pour en arriver à rendre l’organisme autonome et même autosuffisant.

La Municipalité de Lac-Drolet a d’ailleurs racheté les actifs de la Maison du Granit, pour en assurer la survie temporaire, jusqu’à ce que des solutions permanentes soient trouvées.

« La Maison du Granit se veut un attrait régional d’importance, sur la Route des Sommets. C’est un arrêt incontournable pour les visiteurs qui découvrent notre belle région. De plus, c’est un endroit idéal pour passer une journée complète : que ce soit pour une balade en montagne, avec notre tour d’observation 360 degrés au sommet du Morne, pour casser la croûte, pour notre boutique ou notre exposition permanente, ou tout simplement pour profiter de la terrasse », a énuméré M. Gagnon.

« La Maison du Granit, c’est plus qu’un musée, c’est un endroit pour s’amuser, pour la famille, un endroit pour les gens de tous les âges. Bienvenue dans votre Maison du Granit! »

Le président a tenu à remercier ses partenaires financiers, le Fonds de développement du territoire du Granit, géré par la MRC du Granit et son agente de développement, Marlène Bachand, la Caisse Desjardins de Lac-Mégantic – Le Granit, la SADC région de Mégantic, Tourisme Cantons-de-l’Est, le Fonds éolien de la MRC du Granit, et le député de Mégantic, François Jacques, par le biais de son programme de Soutien à l’action bénévole.

Exposition réaménagée

Une nouvelle chargée de projet, Véronique Mercier, y travaille déjà depuis six mois, appuyée par cinq autres employés à temps variable. L’exposition permanente a été réaménagée et rafraîchie, un nouveau vidéo, intitulé Histoire entre ciel et pierre, a envahi la salle de visionnement, un nouveau Café du morne et une nouvelle terrasse, qui sera couverte bientôt, offrira de nouvelles activités, yoga, observation des étoiles, musique du festival Songe d’été en musique, tables de lecture d’interprétation de la flore, etc. On y procède même à la location de locaux pour des 5 à 7, des mariages ou des anniversaires.

Le maire de Lac-Drolet, Michel Ouellet, a bien insisté sur l’urgence de tendre vers l’autofinancement pour la Maison du Granit. « La Municipalité de Lac-Drolet ne pourra pas éternellement puiser à même les poches de ses citoyens pour assurer les dépenses d’opération de la Maison du Granit et soutenir seule un musée régional avec des fonds municipaux. Une solution permanente devra être mise en place rapidement pour ne pas dire très rapidement… Nous devons donc collectivement trouver une solution régionale pour un musée régional. »

« La mission de la Maison du Granit doit passer de muséale à de plein air, en élargissant le spectre des possibilités et des activités, en adoptant surtout des activités de sentiers et un thème relatif à l’histoire de la région », a spécifié Gaétan Gagnon en entrevue.