La deuxième édition de la Fête de la Magie de Coaticook a attiré des centaines de curieux, jeunes et vieux, qui voulaient s’en faire mettre plein la vue par des magiciens professionnels d’ici et d’ailleurs.

La magie émerveille les petits et les grands

Au plaisir des jeunes et des plus vieux, les plus grands magiciens du Québec ont convergé vers Coaticook à l’occasion de la deuxième édition de la Fête de la Magie, qui s’est déroulée du vendredi au samedi au centre-ville ainsi qu’à La Frontalière. Spectacles, cours et démonstrations se sont succédé, attirant des centaines de personnes.

Le retour de l’évènement à thématique de magie était attendu de pied ferme par les familles de la région, qui ont été nombreuses à se rassembler sous le chapiteau de la rue Child pour assister à différents tours et spectacles. Les jeunes étaient visiblement absorbés par ce qui s’opérait devant leurs yeux crédules, tentant de trouver une explication aux tours de magie réalisés par les professionnels invités.

«Les participants ont été étonnés par la qualité des spectacles que l’on présente, raconte Julie Sage, agente de développement touristique à la MRC de Coaticook. On s’est associés à Michel Huot et Yannick Lacroix, qui connaissent tous les magiciens dans le monde. On a des grands champions de la magie qui performent parmi nous en fin de semaine, c’est très impressionnant.»

La formule était sensiblement la même que lors de la première édition. Les activités présentées au centre-ville vendredi soir et samedi en journée étaient gratuites. «Il y a des spectacles, des cours de magie pour les enfants et des tours de micromagie réalisés un peu partout au centre-ville. Le spectacle du vendredi soir a attiré plus de 250 personnes, et ce, malgré le temps frais.»

Le clou de la Fête de la Magie a été le traditionnel gala du samedi soir, présenté à l’école secondaire La Frontalière, auquel participaient 10 magiciens. «Il y en a même un qui venait des États-Unis et un de la France, vante Mme Sage. Ce sont des sommités dans l’industrie, ils vendent des numéros qu’ils élaborent au Cirque du Soleil et à David Copperfield.»

Au cours du spectacle, un hommage au grand Henri, personnage mythique de la région, a été présenté. «Coaticookois d’origine, le grand Henri est le premier magicien au Québec à vivre de son art et de ses tours, explique l’agente de développement touristique. Il est maintenant décédé, mais sa famille demeure encore dans le coin et trois de ses enfants ont fait un numéro que leur père faisait à l’époque pendant le gala. On était très content de présenter cela, les gens ont été fascinés par son histoire.»