Plus de 20 000 personnes sont venues faire un tour au Mont-Orford pour La Grande Coulée, ce week-end.

La Grande Coulée : un succès sur toute la ligne

Le Festival de bière La Grande Coulée, qui se déroulait de vendredi à dimanche à la station Mont-Orford, a encore pris de l’ampleur cette année. À sa troisième édition, plus de 20 000 personnes sont venues y faire un tour. En bas des pentes, comme au sommet de la montagne, les visiteurs pouvaient déguster une multitude de bières de microbrasseries, de la région comme d’ailleurs.

Pour sa quatrième édition l’an prochain, le président de La Grande Coulée Todd Pouliot songe à offrir deux week-ends de festivités aux amateurs de bières, au lieu d’un seul, tellement l’événement est une réussite.

« Troisième édition parfaite, ce n’est pas compliqué. Toutes les microbrasseries sont satisfaites. Une journée, le samedi, ç’a été l’équivalent des trois journées de l’année dernière », se réjouit-il.

Samedi, M. Pouliot a d’ailleurs offert de la bière aux visiteurs qui faisaient la file à l’entrée.

Ce sont 20 microbrasseries qui ont pu faire connaitre leurs produits, sous une température idéale. Si certaines étaient de retour, d’autres en étaient à leur première expérience.

« On essaie d’offrir quelque chose de nouveau chaque année. C’est pour ça que l’an prochain, on veut deux palettes de microbrasseries sur deux week-ends différents », ajoute M. Pouliot.

Après un tel succès, le président pense déjà aux prochaines éditions.

« J’ai mis la main dans l’engrenage d’un festival que je ne pensais jamais qu’il serait aussi populaire. J’y vais à fond. Je veux que ça devienne un événement incontournable. »

La microbrasserie Siboire de Sherbrooke participe à La Grande Coulée depuis ses trois ans d'existence.

Exposants satisfaits

Plusieurs microbrasseries telles que Le Siboire, La Memphré ou Boréale en était à leur troisième participation. Ils s’entendaient pour dire que c’était le week-end le plus achalandé.

« C’est l’année la mieux organisée, c’est un des plus beaux festivals auquel j’ai participé. L’an prochain, c’est officiel c’est sûr qu’on revient. Il a fallu faire un aller-retour à Sherbrooke chercher d’autres barils », se réjouit le directeur des ventes du Siboire Simon Harvey.

Nouveaux cette année, les représentants de la microbrasserie St-Pancrace de Baie-Comeau ont été agréablement surpris de l’achalandage : les barils de deux de leurs produits se sont vite vidés.

« On ne savait pas trop pour les quantités. C’est très intéressant comme festival, il y a une belle ambiance. Les gens ont vraiment eu un coup de cœur pour la Tête de chien, une blanche aromatisée à la canneberge et à la rhubarbe. J’espère qu’on sera de retour l’année prochaine », a commenté le copropriétaire Daniel Poirier.

Pour sa troisième édition, le festival de bières La Grande Coulée tenait un kiosque au sommet du mont Orford.