Simon-Pierre, Martin, Vincent et Carole Bolduc, projette d’ouvrir un économusée à la Fromagerie La Station de Compton. On les voit en compagnie de Geneviève Hébert, députée de Saint-François.
Simon-Pierre, Martin, Vincent et Carole Bolduc, projette d’ouvrir un économusée à la Fromagerie La Station de Compton. On les voit en compagnie de Geneviève Hébert, députée de Saint-François.

La Fromagerie La Station prépare un économusée

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La Fromagerie La Station peut aller de l’avant avec son projet d’économusée à ses installations de Compton.

La famille Bolduc souhaite créer un parcours interprétatif extérieur reliant tous les espaces accessibles aux visiteurs, aménager de nouveaux espaces d’accueil et des salles d’animation, dont une salle vitrée offrant une expérience d’immersion dans une salle de vieillissement du fromage et « une station des odeurs de la ferme ».

« Nous recevons de plus en plus de visiteurs à la ferme et nous cherchions la bonne manière d’accueillir les gens », explique Simon-Pierre Bolduc, copropriétaire de l’entreprise.

« Le projet se fait par étape. Nous avons commencé l’aménagement intérieur. Nous serons prêts pour l’ouverture en juin prochain. »

Québec accorde une aide financière de 162 300 $ pour soutenir le projet. La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, et la députée de Saint-François, Geneviève Hébert, ont confirmé le montant.

La Fromagerie La Station reçoit ainsi une somme de 90 300 $ via le Programme de soutien aux stratégies de développement touristique (PSSDT) et 72 000 $ dans le cadre de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) 2016-2020, en collaboration avec Tourisme Cantons-de-l’Est.

Le volet expérience multisensorielle promet d’attirer l’attention. Les visiteurs pourront découvrir les odeurs de la ferme... comme celle du foin, du lait, etc.

« Nous pourrons faire le lien entre la ferme et le fromage », mentionne Simon-PIere Bolduc.

« Nous aurons aussi des guides qui accompagneront les visiteurs dans le secteur de l’interprétation et si les gens veulent visiter la ferme en toute sécurité. » 

« Un fleuron du tourisme gourmand »

La famille Bolduc a reçu le soutien de la Société du réseau Économusée pour élaborer le projet, ajoute-t-il.

« Ce projet répond parfaitement aux nouvelles attentes des visiteurs, qui sont de plus en plus nombreux à agrémenter leurs vacances de pauses gastronomiques pour découvrir les trésors de nos régions, s’inviter dans les fermes et rencontrer les producteurs alimentaires du Québec », déclare pour sa part Mme Proulx. 

« Ce deuxième économusée à thématique gourmande dans les Cantons-de-l’Est, complémentaire à celui existant, permettra de développer des offres conjointes, ce qui profitera à plusieurs entreprises touristiques de la région et mettra de l’avant la consommation de produits locaux frais. »

Les Cantons-de-l’Est connaissent une grande popularité auprès de la clientèle touristique, ajoute pour sa part Mme Hébert.

« Je félicite la famille Bolduc pour cette initiative qui, en plus de structurer et de bonifier l’offre touristique de leur entreprise, contribuera à prolonger la durée des séjours des visiteurs dans la région et stimulera notre économie », dit-elle.

Pour Tourisme Cantons-de-l’Est, ce nouvel attrait dans la région saura non seulement charmer et renseigner les visiteurs, mais constituera un attrait supplémentaire à l’offre gourmande de Compton. « La Fromagerie La Station est l’un des fleurons du tourisme gourmand de la région », lance Benoit Sirard, président de l’organisme.