Les automobilistes n’ont toujours pas accès au cœur du centre-ville de Magog, mais le chantier en cours s’achève.

La fin du chantier approche au centre-ville de Magog

Une large partie des travaux qui devaient être réalisés au centre-ville de Magog, cette année, sont complétés. Mais le chantier en cours n’est pas entièrement terminé, si bien que la réouverture de la rue Principale n’est pas prévue dans l’immédiat.

Tout laisse croire que la réouverture du tronçon de rue aura lieu avant le 6 décembre prochain, la date limite que devait respecter l’entreprise responsable du chantier. La Ville de Magog préfère cependant attendre avant de dévoiler à quel moment précisément la circulation pourra reprendre normalement sur la Principale.

Présentement, on procède à l’enfouissement de fils et au branchement de divers appareils électriques, tels des haut-parleurs et des lampadaires. Il faudra également installer de nouveaux feux de circulation à deux intersections achalandées: Merry-Principale et Sherbrooke-Principale.

Durant les dernières semaines, on a aussi complété l’asphaltage du tronçon de rue où se déroulent les travaux ainsi que l’aménagement des nouveaux trottoirs en pavés de béton.

«Les gens constatent qu’on est très avancé et nous demandent pourquoi on ne permet pas à nouveau la circulation. On garde la rue fermée pour des raisons de sécurité et d’efficacité. Pour passer les fils dans le sol, il faut utiliser de la machinerie imposante. C’est préférable de ne pas avoir d’automobiles qui circulent autour pour que ça progresse plus vite et sans danger», dit Michaël Laguë, ingénieur pour la Ville de Magog.

La neige tombée lundi et mardi aurait pu ralentir les travaux. Mais il semble que la tempête hivernale est survenue au bon moment. «Les travaux critiques, comme l’asphaltage et la pose du pavé de béton, ont été terminés avant la neige. On a été chanceux de ce point de vue», reconnaît M. Laguë.

Malgré l’ampleur du chantier mis en route le printemps dernier, il demeurera des travaux à réaliser au centre-ville de Magog en 2020. Mais on ne prévoit pas de fermeture de rue pour une longue période, dans ce secteur, l’an prochain.

Il restera notamment à enlever les poteaux électriques, retirer les fils aériens et à planter des arbres le long de la rue Principale. Une seconde couche d’asphalte sera de plus étendue en 2020 sur le tronçon de la Principale compris entre les rues Merry et Sherbrooke.

Michaël Laguë admet sans difficulté que le chantier a pu occasionner des difficultés à plusieurs personnes. «On aurait pu répartir les travaux sur une plus longue période pour que ça soit moins difficile à vivre pour les commerçants et la population. Mais la volonté des gens du centre-ville, c’était de faire ça en une saison. Et c’est le plan de match qu’on a suivi. C’était assez agressif. Le plaster a été enlevé d’un seul coup.»

Quoi qu’il en soit, de nombreuses personnes ont déjà constaté que le centre-ville aura une image encore plus léchée une fois le chantier complété en juin 2020. «Les gens trouvent ça beau. Mais ce n’est pas tout fini. Imaginez quand les fils ne seront plus là et qu’on aura remis de la végétation», lance M. Laguë.