La Caisse Desjardins du Val-Saint-François invoque notamment le peu d’utilisation du guichet automatique de Racine pour justifier sa fermeture en décembre 2019.

La fermeture du guichet fait des mécontents à Racine

La décision de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François de retirer son guichet automatique situé à Racine soulève du mécontentement chez des citoyens.

L’institution financière veut concentrer ses services dans le secteur à sa caisse de la municipalité de Valcourt. Elle a expliqué sa décision lors d’une rencontre publique mercredi dernier.

La fermeture prévue en décembre 2019 soulève néanmoins des questionnements. « Lorsque j’ai appris la nouvelle dans le journal local, je ne voyais plus l’intérêt d’être membre de Desjardins. Le guichet est un service à la communauté et il est important qu’il demeure ouvert. Qu’arrivera-t-il à ceux et celles qui n’ont pas de moyen de transport, aux aînés et aux personnes à faible revenu qui devront obligatoirement se déplacer à Valcourt pour avoir accès à leurs économies? » demande la citoyenne Danièle Houde.

Devant cette situation, elle a contacté le directeur général de la Caisse Desjardins du Val-Saint-François afin de trouver des solutions pour conserver le guichet à Racine. « Une des raisons invoquées est que Desjardins renouvellera bientôt ses installations et étant donné que le guichet de Racine est peu utilisé et n’est pas rentable, selon le directeur, on a décidé de transférer les services bancaires à Valcourt », indique celle qui invite les gens de Racine à contacter leur Caisse pour s’exprimer sur cette fermeture annoncée.

Un des impacts importants à soulever, selon la Racinoise, est d’obliger les gens à revoir leurs habitudes de vie et leurs déplacements. « Nous n’aurons plus aussi facilement accès à notre argent et les gens qui avaient l’habitude de déposer la recette de leur journée de travail ou leur chèque de paie ne pourront plus le faire dans leur village. C’est brimer la liberté des gens de les obliger à changer leurs habitudes et leurs façons de faire concernant l’utilisation de leur argent », estime Danièle Houde.

Les guichets de Bonsecours et de Sainte-Anne-de-la-Rochelle seraient éventuellement fermés eux aussi, selon ce qui a été expliqué.

Le Marché Locavore de Racine risque entre autres de subir les contrecoups de cette fermeture. « La plupart des producteurs ne fonctionnent pas avec la carte. C’est plus facile et plus rapide d’utiliser de l’argent comptant. Lors des samedis de marché, plusieurs consommateurs utilisent le guichet automatique Desjardins, situé à une minute de marche, pour ensuite venir faire leurs emplettes. La décision de fermer ce service nuira certainement à plusieurs membres de la communauté », s’inquiète Marie-Chantal Houde, propriétaire de la fromagerie Nouvelle-France.

Une pétition pour empêcher la fermeture du guichet circulera d’ailleurs au Marché, au cours des prochains samedis.

Saint-François-Xavier

Par ailleurs, le conseil d’administration de la Caisse du Val-Saint-François a également décidé de transférer les activités du Centre de services de Saint-François-Xavier-de-Brompton à son siège social situé à Windsor. 

Dans une lettre envoyée à ses membres, il mentionne que « moins de 1 % des membres utilisent exclusivement le Centre de service de Saint-François-Xavier et qu’il a connu une diminution d’achalandage de 3 % au cours des deux dernières années ».