« La prochaine tranche va être plus impressionnante », lance Philippe Foley.
« La prochaine tranche va être plus impressionnante », lance Philippe Foley.

La deuxième vie des arbres de la rue Champlain à Lac-Mégantic

Andréanne Beaudry
Andréanne Beaudry
La Tribune
Ce sont des arbres mesurant entre 36 et 42 pouces minimum et de la machinerie qui ont attiré le regard de quelques curieux au parc des Vétérans à Lac-Mégantic, ce samedi. L’ébéniste Philippe Foley invitait la population à zieuter ou à participer à la première étape de transformation des arbres de la rue Champlain en mobilier urbain pour l’Espace jeunesse de Lac-Mégantic.

Pour la Méganticoise à la retraite, Diane Roy, ces érables ont une certaine symbolique puisqu’ils correspondent, entre autres, à un souvenir d’enfance.

« C’est une des premières rues [rue Champlain] de Lac-Mégantic, et moi je les ai vus grandir ces arbres. J’avais six ans lorsque je vivais dans le secteur avant que je déménage », souligne Diane Roy.

Plus jeune, elle regardait la parade de la Saint-Jean-Baptiste avec une chaise berçante sur la galerie de ses grands-parents. « Ce sont les arbres de cette rue que je me souviens », pointe la Méganticoise lors de l’activité de transformation.

À vrai dire, le travail de l’ébéniste Philippe Foley consiste surtout à redonner une deuxième vie aux arbres. « Je les transforme pour que ça donne une œuvre, un accessoire ou un meuble », précise l’artisan, et ce, quelques minutes avant de trancher un arbre.

En ce samedi venteux et ensoleillé, l’artisan-ébéniste invitait donc la population à vivre ce « même processus » avec lui, mais avec les arbres récupérés de la rue Champlain.

Ces derniers ont été coupés en raison de travaux de canalisation dans le secteur expliquent les citoyens de Lac-Mégantic Paul Dostie et Diane Roy à La Tribune.

« Ce que j’ai proposé à la Ville c’est de prendre les arbres des citoyens et de leur rendre sous une forme transformée », explique Philippe Foley à propos de son projet.

L’artisan-ébéniste Philippe Foley, sa petite équipe et les citoyens curieux lors de la première étape de transformation au parc des Vétérans à Lac-Mégantic.

En réalité, les arbres deviendront le mobilier urbain du « skate park » selon les dires de quelques personnes. Et ce nouvel Espace jeunesse sera situé en face du marché Métro de la rue Papineau à Lac-Mégantic.

« Aujourd’hui, l’activité est réservée aux personnes de 18 ans et plus, mais avec ces matériaux les jeunes pourront y participer plus tard », explique la responsable des inscriptions de cette première étape de transformation, Marianne Moffatt.

En effet, les jeunes seront inclus lors des prochaines étapes de transformation des arbres en mobilier urbain, dont l’assemblage, explique l’artisan-ébéniste.

La jeune fille de la Polyvalente Mégantic a rencontré Philippe Foley lors de l’inauguration du « skate park » où elle était animatrice. « La responsable des communications de la Ville m’a contactée par la suite pour me demander si je voulais être présente à l’événement d’aujourd’hui », précise Marianne Moffatt sur la raison de son acte de présence.

« Je veux que les jeunes s’approprient le projet d’une certaine façon », lance Philippe Foley qui offre aussi aux moins de 18 ans des ateliers pour apprendre le travail du bois.

Une table à pique-nique et d’autres accessoires en bois décoreront éventuellement l’Espace jeunesse de Lac-Mégantic.

« Au moins, on va pouvoir continuer à les voir », affirme Diane Roy, qui est bien enchantée par cette transformation des arbres de la rue Champlain en devenir.