Spécialiste en santé communautaire, la Dre Mélissa Généreux participera mercredi à St-Camille à la journée de réflexion sur l’apport de la culture au développement d’une communauté vivante et en santé.

La culture fait-elle du bien aux communautés?

Comment la culture peut-elle contribuer au développement d’un milieu de vie créatif, résilient et innovant? Comment les activités culturelles favorisent-elles l’engagement social et la cohésion sociale?

Voilà les questions auxquelles l’événement Porteurs de culture, vecteur de santé — Les arts et la culture pour bâtir des communautés vibrantes et en santé tentera de répondre mercredi au nouveau centre de congrès de Saint-Camille, municipalité hôte de la première rencontre interrégionale sur l’apport de la culture à la santé des communautés.
Cette initiative du Réseau québécois des villes et villages en santé (RQVVS), de l’organisme Les Arts et la ville et de Destination Saint-Camille sera offerte en téléprésence à Montréal grâce au programme Scènes ouvertes.
Rappelons que le P’tit Bonheur de Saint-Camille a rejoint ce projet-pilote connectant 19 salles de spectacles à travers le Québec pour y permettre des rencontres créatives interactives. Le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke en fait aussi partie.
La première conférencière sera celle de Mélissa Généreux, directrice de la santé publique au CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Forte de sa participation à de nombreux projets de recherche, notamment sur la surveillance des inégalités sociales et géographiques de santé, l’influence de l’environnement sur la santé ainsi que sur les approches positives en santé, Mme Généreux alimentera la réflexion.
Caroline Proulx du RQVVS animera par la suite un panel sur l’action culturelle dans le développement municipal. Julien Molé de Cultures du cœur en Estrie et Maurice Bernier, préfet de la MRC du Granit et président de la CRÉ-Estrie, se joindront entre autres à elle.
Toujours du côté de l’Estrie, des présentations porteront sur le P’tit bonheur de Saint-Camille ainsi que sur la Grande cueillette des mots dans la MRC du Granit, par le Théâtre des Petites Lanternes, et de son impact sur le rétablissement de la population.
Processus d’aller-retour
Le slameur et auteur David Goudreault a été désigné pour clore cet événement qui compte au total onze présentations. « C’est significatif que ça se passe à Saint-Camille, où la culture a un grand impact. On voit de belles choses dans les villages de l’Estrie. Je pense à la littérature à Saint-Venant-de-Paquette ou à Gould avec Le Buvard. »
Celui qui donne des conférences et des ateliers dans les écoles est à même de constater le rôle crucial que la culture peut avoir. Il note toutefois que les arts ne sont peut-être pas encore assez valorisés en milieu scolaire, d’où l’importance d’en parler davantage.
Mais qu’est-ce qu’une communauté en santé culturellement?
« Pour moi, c’est une société inclusive où il y a une participation citoyenne à la vie municipale et à la culture. C’est un processus d’aller-retour : les élus organisent des événements et mettent en place des initiatives et, en échange, les citoyens participent et sont curieux », estime David Goudreault.
Tout le monde peut assister à la rencontre en réservant en ligne via Eventbrite ou en se présentant directement sur place mercredi.