Le Verger Le Gros Pierre a eu l’idée innovatrice de faire construire un véhicule adapté permettant à cinq personnes à mobilité réduite de descendre dans le verger, qu’ils soient en fauteuil roulant ou en poussette.

La cueillette des pommes accessible aux personnes à mobilité réduite

Le cœur des propriétaires du Verger Le Gros Pierre de Compton se brisait chaque fois qu’ils voyaient une personne à mobilité réduite devoir attendre à l’accueil pendant que leurs compagnons se promenaient dans le verger. Ce scénario n’arrivera plus cette année grâce à la conception et l’acquisition d’un véhicule adapté, permettant à tous de vivre l’expérience des pommes comme elle se doit.

C’est une scène qui arrivait trop souvent et qui peinait les propriétaires Gaétan Gilbert et Mélanie Éliane Marcoux, celle de voir des aînés, des gens en fauteuil roulant ou des parents avec des poussettes rester à l’accueil au lieu de descendre au verger avec leur famille en faisant la traditionnelle promenade en tracteur. 

« Ça nous brisait le cœur de voir certains de nos plus fidèles clients, qui viennent au Gros Pierre depuis des années, ne pas pouvoir accompagner leurs petits-enfants dans le tracteur et dans le verger, confie Mme Marcoux. Gaétan a eu l’idée de faire construire une charrette adaptée, qu’il trouvait folle au début, mais qui s’est avérée visionnaire. Cela fait un an et demi que l’on travaille sur ce projet, ça nous tient vraiment à cœur. On voulait aller plus loin que d’ouvrir l’accès aux toilettes et à l’entrepôt. »

Les propriétaires ont alors approché les entreprises Conception Duquette et Eureka Solutions pour voir s’ils pouvaient faire de leur idée une réalité. Le véhicule est identique aux autres charrettes de l’extérieur et permet d’accueillir cinq fauteuils roulants grâce à un monte-charge. Ces places sont au milieu des banquettes classiques, ce qui fait que les personnes à mobilités réduites ne sont pas mises à l’écart. C’est le seul véhicule du genre au Québec.

« Cette charrette va vraiment améliorer l’accès au verger à tous nos visiteurs. Il est conçu pour les fauteuils roulants, mais il peut aussi accommoder les familles avec des poussettes, les personnes âgées avec des marchettes et les gens en surpoids, explique la copropriétaire. Beaucoup de gens pourront en bénéficier. Notre projet pour faciliter l’accessibilité aura une phase deux, on va installer des ouvre-portes électriques pour les toilettes adaptées et trois tables à piquenique pour les fauteuils roulants. »

Kéroul

Ce projet visant à améliorer l’accessibilité au Verger Le Gros Pierre s’est réalisé avec la collaboration de l’organisme Kéroul, qui se spécialise dans l’accommodation de lieux et d’entreprises touristiques aux personnes à mobilité réduite depuis plus de 40 ans. 

« En ce moment, il n’y a que 15 % des lieux touristiques au Québec qui sont accessibles aux gens à mobilité réduite, déplore André Leclerc, président et fondateur de Kéroul. Notre but est de développer l’activité touristique pour les gens à mobilité réduite en améliorant l’accessibilité en finançant des projets innovateurs de la sorte. »

L’organisme bénéficie d’une enveloppe de 5 M$ pour financer des projets ayant cet objectif.

« La phase un du projet du Verger Le Gros Pierre, qui comprend l’achat et la conception du véhicule adapté, a reçu une subvention de 18 000 $, ce qui représente près de 80 % du coût total », souligne pour sa part Nathalie Roy, coordonnatrice du programme d’accessibilité des établissements touristiques chez Kéroul.