En cette période de pandémie, les parents doivent composer avec le télétravail, l’insécurité financière, la logistique des courses tout en respectant le confinement, la pression face aux apprentissages de leurs jeunes qui ne sont pas à l’école, note l’équipe de La Maison de la famille de Coaticook.
En cette période de pandémie, les parents doivent composer avec le télétravail, l’insécurité financière, la logistique des courses tout en respectant le confinement, la pression face aux apprentissages de leurs jeunes qui ne sont pas à l’école, note l’équipe de La Maison de la famille de Coaticook.

La crise cause un chamboulement dans la routine des familles

La Maison de la famille de la MRC de Coaticook est à même de constater que la crise actuelle amène tout un chamboulement dans le quotidien et la routine des familles. En réponse à la situation qui ne cesse d’évoluer, l’organisme a rapidement adapté ses services afin de maintenir le lien avec la clientèle et offrir du soutien.

« Le stress est particulièrement élevé dans les familles. Les parents n’ont pas répit et ils doivent composer avec le télétravail, l’insécurité financière, la logistique des courses tout en respectant le confinement, la pression face aux apprentissages de leurs jeunes qui ne sont pas à l’école, etc.», commente Corinne Hamelin, directrice de la Maison de la famille de la MRC de Coaticook.

«Les parents sont sollicités sur tous les fronts et leur patience et capacité d’adaptation sont mises à l’épreuve.»

La communauté se retrouve dans des circonstances exceptionnelles et surtout, jamais vécues auparavant, ajoute Jade St-Martin, accompagnatrice de milieu.

«Les familles doivent s’adapter à cette nouvelle réalité avec une pression énorme de tous les côtés. Pour notre organisme qui est un milieu de vie qui accueille les familles chaque jour comme elles arrivent et comme elles sont, c’est difficile de ne plus avoir ce contact direct», dit-elle.

«Nous avons dû trouver de nouveaux moyens pour les rejoindre. Je me questionne ces dernières semaines sur les familles qui ne connaissent pas les ressources du milieu et qui n’ont pas de contacts avec les organismes. C’est une réalité pour certaines familles, et si ça ne va pas et qu’elles n’ont aucun réseau sur qui compter, savoir qu’elles vivent le stress de cette crise seules, on se sent impuissantes.»

Des mesures ont donc été mises en place par la Maison de la famille. Les membres de l’équipe offrent du soutien téléphonique. Les familles qui en ressentent le besoin peuvent les joindre au 819-943-3823. Si elles ne sont pas disponibles, on doit laisser un message sur le répondeur. Le retour d’appel se fera rapidement, assure-t-on.

Pour les jeunes enfants, on dispose de couches, de lait, de matériel éducatif et d’autres articles à distribuer aux familles qui peuvent ainsi bénéficier de ce coup de pouce. Les accompagnatrices de milieu en font la livraison, précise-t-on.

L’équipe de l’organisme communautaire tient aussi des cafés-rencontres virtuels permettant aux parents de ventiler, de rire et de partager leurs inquiétudes et leurs trucs. Ils ont lieu les lundis et mercredis soirs à 19h30. On consulte la page Facebook/ MaisondelafamilleCoaticook pour plus de détails.