Pascal Mongeau et Jacques Demers, respectivement directeur général et président de la Corporation ski et golf Mont-Orford, espèrent que les gens seront nombreux à participer à la journée spéciale du 12 août. Ce jour-là, la remontée hybride sur le mont Orford tournera, des jeux pour enfants seront installés et des musiciens interpréteront différentes pièces au pied de la montagne.

La corporation Mont-Orford prête à investir

Le remplacement de la remontée mécanique desservant le mont Alfred-DesRochers n'est pas prévu avant quelques années encore, malgré les difficultés majeures rencontrées avec ce télésiège lors de la saison de ski 2016-2017. Des mesures ont toutefois été prises par la station Mont Orford pour améliorer la fiabilité de cet équipement.
Président de la Corporation ski et golf Mont-Orford, Jacques Demers souligne que le remplacement de la remontée mécanique du mont Alfred-DesRochers ne peut se faire en un claquement de doigts. Des subventions et des autorisations spéciales en provenance du gouvernement du Québec seront nécessaires pour que ce projet se concrétise.
« Nous sommes dans un parc national et cela fait en sorte que nous ne pouvons pas agir comme bon nous semble. Il faut que nous travaillions en collaboration avec le provincial », explique M. Demers.
Remplacer le télésiège concerné demandera également l'injection d'une somme d'argent relativement importante. Directeur général de la station Mont Orford, Pascal Mongeau révèle que le projet est évalué à près de « trois millions $ ».
Quoi qu'il en soit, la station a injecté environ 100 000 $ pour remettre en état son vieux télésiège au cours des derniers mois. « On s'est assuré qu'il réponde aux normes, mais on a en plus fait des travaux préventifs supplémentaires », indique Jacques Demers.
Tel que l'ont révélé ses dirigeants récemment, le système d'enneigement du centre de ski devrait également faire l'objet d'une cure de jouvence majeure. Cet autre projet « prioritaire » réclamera vraisemblablement l'injection d'une somme de six à sept M $.
Au cours des derniers jours, les dirigeants de la station Mont Orford ont rencontré des représentants du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec afin de leur présenter leur plan de développement et leur vision d'avenir. La rencontre se serait bien déroulée et des réponses de la part du provincial sont attendues durant les prochaines semaines.
Rappelons que les municipalités de la MRC de Memphrémagog ont accepté d'investir la somme de 2,5 millions $ dans la station, dont la saison de ski 2016-2017 a été une des meilleures depuis longtemps.
À court terme
Souhaitant se rapprocher de la population de la MRC de Memphrémagog, la station a décidé d'organiser une journée spéciale à l'intention des résidants de ce territoire. La journée en question aura lieu le 12 août. Les gens de la MRC qui répondront à l'appel auront notamment accès gratuitement à la remontée hybride qui permet d'atteindre le sommet du mont Orford.
« Du sommet, la vue panoramique sur la région est imprenable. Bon nombre de citoyens des alentours n'ont jamais visité la montagne et nous souhaitons leur offrir la chance de découvrir ce joyau régional en leur facilitant l'accès », explique Jacques Demers.
Pour pouvoir grimper à bord de la remontée hybride sans frais, les participants seront invités à fournir une pièce d'identité avec photo ainsi qu'une preuve de résidence démontrant qu'ils habitent dans la MRC de Memphrémagog.