La CNESST souligne les efforts d'employeurs innovants

Deux entreprises et un organisme public de l'Estrie se distinguent par leurs réalisations pour offrir des milieux de travail sécuritaires. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a couronné les lauréats des Grands Prix santé et sécurité du travail dans la région de l'Estrie mercredi.
Moules Industriels et Artopex, ainsi que l'Université Bishop's ont été couronnées dans la catégorie «Innovation».
Chez Moules Industriels, les travailleurs manipulaient des boîtes de trempe à la main, alors qu'elles peuvent atteindre des températures de 1000 degrés. Le maniement des charges extrêmement chaudes et lourdes engendrait des risques de brûlure et de blessure au dos. L'instabilité de la manoeuvre entraînait aussi le risque d'échapper la boîte, de se brûler ou de brûler des collègues. Les travailleurs ont créé une table de soufflerie munie d'un plateau roulant pour sortir les boîtes de trempe ainsi qu'un guide pour faciliter l'alignement parfait de la table et du four. Ainsi, ils utilisent la table à même le four pour sortir la boîte, puis pour la refroidir à côté.
Cet outil permet de manipuler la boîte de trempe de manière sécuritaire, il réduit le bruit, le temps nécessaire au refroidissement et les coûts d'électricité. Cela fait de Moules Industriels la lauréate dans la catégorie «Petites et moyennes entreprises».
Artopex
Lorsque les chaises sortaient de la ligne de production, chez Artopex, elles étaient entièrement assemblées pour leur inspection. Pour les emballer semi-assemblées, les employés devaient les coucher le dos à plat en vue de les démonter partiellement, ce qui rendait certaines chaises difficiles à manipuler en raison de leur forme et de leur poids d'environ 32 kg (70 lb).
Ensuite, les chaises étaient déposées le dos à plat au fond d'une boîte spéciale, ce qui nécessitait un mouvement de torsion du bassin et exigeait de gros efforts au bas du dos. Pour réaliser les étapes de désassemblage et d'emballage sans blessure, l'entreprise a introduit un basculeur de chaises pour les placer à une hauteur adaptée au désassemblage et au manipulateur de chaises semi-assemblées pour les déposer dans les boîtes sans effort.
Ainsi, le système complet élimine les risques de blessure. La CNESST lui décerne la mention d'honneur dans la catégorie «Grandes entreprises».
Lauréate Organismes publics
La station de pompage sanitaire de l'Université Bishop's était un des espaces clos les plus à risque sur le campus. L'accès au puits présentait un risque de chute de plusieurs pieds de hauteur. Souvent, lors des appels urgents d'entretien, les travailleurs ou les sous-traitants sous-estimaient le risque de chute et travaillaient sans sécuriser les lieux à l'aide de garde-corps portatifs ou d'un harnais.
Afin d'éviter de travailler en tout temps avec un harnais ou d'installer des points d'ancrage permanents, les soudeurs ont créé un système de garde-corps fait sur mesure et entreposé sur place.
Les trois lauréats sont en lice pour le Gala des Grands Prix santé et sécurité du travail, à Québec au printemps 2018.
Huit autres entreprises et organismes étaient finalistes, soit Ball Technologies, BRP, Domtar, le MTQ, Multibois FL, American Biltrite, Soucy Techno et la Ville de Sherbrooke.