Jessica Harnois, porte-parole de la Fête des vendanges : « Pour moi, toutes les minutes comptent. J’ai eu peur de mourir réellement un jour. Si je pars, je serai fière. Il faut que la vie ait un sens. »

Jessica Harnois : le goût du vin et du Québec

Le nom de Jessica Harnois est étroitement lié à la Fête des vendanges Magog-Orford depuis huit ans. Quand elle est devenue porte-parole de l’événement, la sommelière était encore peu connue du public. Mais sa notoriété a crû avec le temps et elle est aujourd’hui associée aux vins Bù, dont le succès dépasse toutes les attentes. Parcours d’une dynamo qui a du flair.

Avant sa nomination à titre de porte-parole de la Fête des vendanges, Jessica Harnois avait reçu une sombre nouvelle. On lui a appris qu’elle avait deux tumeurs au foie, ce qui l’avait amenée à croire qu’elle mourrait à court terme. Elle a alors laissé un bon emploi à la Société des alcools du Québec sans savoir ce qui l’attendait après.

« J’étais acheteuse principale pour les vins de garde à la SAQ, à l’époque, et j’avais un bébé de deux ans. Je pensais que j’allais y passer à cause de mes tumeurs et j’ai décidé de faire des changements radicaux. Heureusement, mes tumeurs sont bien gentilles maintenant, même si je n’ai pas eu de chimio. Mais j’ai malgré tout sauté sans parachute à mon départ de la SAQ », raconte la Magogoise d’adoption.

Comme si la vie souhaitait lui montrer qu’elle avait fait le bon choix, sa notoriété s’est accrue rapidement par la suite grâce à l’émission Les saisons de Claudine, pour laquelle elle était devenue chroniqueuse. « Ça a fait boum. Ça m’a donné tout un élan », admet-elle.

Remontant à la même période de sa vie, l’invitation à devenir porte-parole de la Fête des vendanges avait également tout pour lui plaire. L’événement avait pour mission de promouvoir les produits du Québec et cela correspondait parfaitement à sa vision à titre de sommelière.

« À cause de ma mère et de son implication dans le monde de la mode ici, j’ai le Québec tatoué sur le cœur. Encourager le local, c’est important pour moi. Depuis que j’ai l’âge de 18 ans, je suis l’évolution des produits du Québec. Ça m’a toujours intéressée, bien que personne dans mon milieu n’y croyait au début », raconte cette ancienne présidente de l’Association canadienne des sommeliers professionnels.

Si l’invitation de la Fête des vendanges était attrayante, Jessica Harnois a néanmoins senti une certaine pression peser sur elle lorsqu’elle a accepté la fonction de porte-parole de l’événement annuel. « Je prenais la place de Véronique Cloutier. Il fallait se lever de bonne heure. »

À la même époque, Jessica Harnois créait par ailleurs le jeu Dégustation Vegas dans le but de transmettre au grand public ses connaissances sur le vin de façon simple et ludique lors de divers événements.

« Dégustation Vegas est né pas mal au moment de mon arrivée avec la Fête des vendanges. Je voulais passer mes connaissances sur le vin en cinq minutes. C’était presque impossible. J’ai mis toutes mes énergies à créer une plate-forme qui fait le travail. La fête a cru en moi dès le début avec le jeu Vegas, qui est devenu une attraction. Avec lui, tu embarques les gens. Ça démocratise et éduque simultanément. »

Considérant le succès obtenu, Jessica Harnois a décidé de lancer sur le marché un jeu de société appelé Vin mystère, lequel s’inspire de Dégustation Vegas. Ce produit créé en collaboration avec l’entreprise Randolph sera disponible à compter d’octobre. 

Son vin

Au cours des dernières années, Jessica Harnois a frappé un autre grand coup quand elle a lancé la marque Bù en partenariat avec l’entreprise Arterra. 

« C’est le plus gros succès depuis 1921 au Québec dans le vin. C’est du jamais vu. Je n’aurais pas pensé ça. On a vendu 8 millions de bouteilles depuis le début de cette aventure », révèle-t-elle.

Évidemment, ses connaissances de sommelière et son passé d’acheteuse de vin l’ont bien servie lorsque est venu le temps de choisir les produits regroupés sous le nom Bù. 

« On m’a demandé si je voulais appeler cette série de vins Jessica, mais j’ai répondu non parce que je ne suis pas une vedette. Choisir de la qualité par contre, ça je suis capable. »

Jessica Harnois lancera par ailleurs le guide #boirelocal le 7 septembre à Magog. 

« C’est un top cent des vins, bières et alcools du Québec, qui identifie en plus des produits à manger, chocolats, rillettes, fromages et autres, pour accompagner chacune des sélections. Je sais qu’il y a plusieurs livres sur le marché déjà. Mais moi je ne fais pas de théorie. C’est pour les gens qui en veulent pour leur argent », explique-t-elle.

En mars, elle avait déjà dévoilé un bouquin coécrit avec Sonia Lizotte et intitulé Le Match parfait. « Ce livre marie des recettes de ma collaboratrice dans ce projet à des vins à l’aide des pastilles de goût de la SAQ. Je veux rendre les gens plus autonomes dans les accords mets-vins », remarque celle qu’on entend de surcroît à la radio à Montréal.

Et quand on lui demande comment elle trouve le temps pour tous ses projets, elle soutient ne pas être accro au travail. 

« C’est vrai que j’aime que ça bouge énormément. Pour moi, toutes les minutes comptent. J’ai eu peur de mourir réellement un jour. Si je pars, je serai fière. Il faut que la vie ait un sens. Cela dit, j’ai aussi pas mal de vacances et un entourage qui m’aide vraiment beaucoup. »

+ Plus de 300 produits à la Fête des vendanges

La 26e édition de la Fête des vendanges Magog-Orford prend son envol samedi. Les festivaliers pourront découvrir au-delà de 300 produits québécois distincts.

À 14 h 30 samedi, les gens auront notamment l’opportunité de voir l’inimitable Bob le chef à l’œuvre à l’Académie gourmande, où plusieurs cuisiniers présentent tous les ans des recettes diverses. Puis, en soirée le même jour, le violoniste Alain François offrira un spectacle au bistro SAQ.

Le lendemain, ce sera le tour du chef de renom Jonathan Garnier d’effectuer une présentation à l’Académie gourmande. Il rencontrera les festivaliers sur place dimanche à compter de 15 h.

Également durant la première fin de semaine de l’événement, le mixologue André Duncan offrira plusieurs démonstrations de son savoir-faire devant public. Il accueillera des « invités surprises ».

Outre le chanteur Alain François, les groupes Tocadéo, Zébulon et Hey Major ainsi que l’auteure-compositrice-interprète Sara Dufour présenteront un spectacle.

Rappelons que la Fête des vendanges Magog-Orford attire près de 80 000 personnes tous les ans à la pointe Merry, à Magog. La plupart des activités se tiennent sous un chapiteau. S’étalant sur cinq jours, l’édition 2019 se terminera le 8 septembre. 

Pour de plus amples informations : fetedesvendanges.com