Nouvellement nommée ministre déléguée à l’Éducation, la députée de Brome-Missisquoi Isabelle Charest assure qu’elle accepte le mandat que lui confie le premier ministre François Legault avec enthousiasme.

Isabelle Charest veillera à la réussite des jeunes

Si elle s’est présentée en politique pour que les jeunes aient la chance de pouvoir s’accomplir et réussir, Isabelle Charest aura maintenant l’occasion de mettre en place des mesures pour atteindre cet objectif.

L’Estrie élargie pourra compter sur une autre présence au conseil des ministres du gouvernement du Québec avec la députée de Brome-Missisquoi qui a été nommée ministre déléguée à l’Éducation.

« On chevauche deux régions. C’est une situation sur laquelle on va se pencher. C’est une décision qui devra être prise avec les maires et les MRC et les différents acteurs », mentionne la ministre Charest.

Médaillée olympique en patinage de vitesse courte piste, elle compte maintenant contribuer à la réussite des jeunes Québécois comme ministre déléguée à l’Éducation.

« J’ai eu cette chance d’atteindre mes grands objectifs comme athlète. Je me retrouve à l’éducation où je pourrai contribuer à ce que les jeunes réussissent. Je crois énormément au travail d’équipe. Je suis convaincue que l’on est une équipe solide. Des gens d’expérience qui viennent d’un peu partout. Je trouve ça très stimulant. Je suis comblée par le mandat qu’on me donne. J’ai une formation en nutrition, un passé d’athlète et j’ai travaillé dans une commission scolaire. Je vais prendre les mandats avec enthousiasme », assure Isabelle Charest.