Lisette Maillé et Michel Morin

Intense lutte électorale à Austin

Une intense lutte électorale se déroule présentement à Austin, où la mairesse sortante Lisette Maillé affronte le journaliste Michel Morin, rattaché à l’Équipe des contribuables d’Austin.

Récemment créée, l’Équipe des contribuables d’Austin affiche une détermination indéniable depuis son entrée en scène. Elle dénonce sans ménagement l’administration sortante et propose de faire un grand ménage dans les finances de la petite municipalité.

Élue pour la première fois mairesse d’Austin en 2009, Mme Maillé se montre quant à elle fière du travail que le conseil municipal a accompli ces huit dernières années. Elle soutient que son adversaire dans la course à la mairie lance souvent des données incomplètes et hors contexte pour appuyer ses affirmations.

Michel Morin pointe notamment les salaires des élus de la municipalité, qu’il juge trop élevés. Il fait valoir que les membres du conseil se sont eux-mêmes accordé des augmentations de salaire totalisant 262 pour cent depuis 2009.
« On s’engage à geler nos salaires durant les quatre prochaines années, si on est élus, révèle M. Morin. Et, en ce qui concerne nos allocations de dépenses, on se fera payer uniquement sur présentation de factures. Ça entraînera des économies. »

Lisette Maillé n’est pas surprise que son adversaire l’attaque sur la question des salaires. Sa réponse ne se fait donc pas attendre. « Le conseil se réunissait seulement une fois par mois avant mon arrivée à la mairie. Maintenant, on a des réunions tous les lundis et on a créé de nouveaux comités sur lesquels on siège. Notre charge de travail a carrément explosé », plaide-t-elle.

La mairesse sortante d’Austin touche actuellement un salaire de 31 627 $ par année et a droit à une allocation de dépenses de 15 807 $. Elle rappelle que ces chiffres sont publics et affirme n’avoir jamais voulu les cacher à la population.

Les taxes

Pour convaincre l’électorat de voter pour elle, l’Équipe des contribuables d’Austin suggère par surcroît de geler les taxes des propriétaires de résidences pour une période de quatre ans.

Dans un dépliant qui a été transmis à tous les propriétaires de la municipalité, l’Équipe des contribuables affirme que des hausses de taxes de 20 à 50 pour cent ont été refilées aux citoyens entre 2009 et 2017. « On veut administrer les dépenses mieux que maintenant. L’évaluation des maisons augmente, mais on ne souhaite pas que ça se répercute sur le compte de taxes », dit Michel Morin.

Cependant, l’augmentation moyenne à laquelle ont fait face les contribuables pendant l’intervalle se situerait davantage autour de 20 pour cent, selon des documents transmis par Mme Maillé. « Il ne faut pas oublier qu’on offre des services additionnels aux citoyens. Et que, compte tenu de la hausse du coût de la vie, les municipalités ont besoin d’aller chercher de nouveaux revenus », fait-elle remarquer.

Bâtir la communauté

Advenant qu’elle soit réélue le 5 novembre prochain, Lisette Maillé continuera à travailler à la création d’un réseau de fibre optique à travers tout le territoire d’Austin. Ce projet pourrait permettre aux résidents de profiter de meilleurs services internet.

« Avec le reste du conseil, j’aimerais aussi favoriser la naissance d’un sentiment d’entraide et d’appartenance dans notre milieu. Par exemple, ce serait intéressant que les gens du nord et du sud de la municipalité se rapprochent les uns des autres », note-t-elle.

M. Morin est pour sa part favorable à la diffusion des séances du conseil municipal sur internet de même qu’à la création de districts électoraux sur le territoire de la municipalité. « On pense qu’avec des districts, chaque secteur de notre localité serait mieux représenté », déclare-t-il.

Mauvaise adresse sur l’enveloppe

Un envoi postal effectué par l’Équipe des contribuables d’Austin, au cours des derniers jours, a fait sursauter l’ex-député d’Orford Robert Benoit, qui a rapidement déposé une plainte officielle auprès du directeur des élections.

Les enveloppes envoyées à des centaines de résidences dans la municipalité contenaient de l’information concernant le programme électoral de l’Équipe des contribuables d’Austin. Cependant, on retrouvait l’adresse de la municipalité d’Austin, en haut à gauche sur l’enveloppe, plutôt que celle de l’Équipe des contribuables d’Austin.

«L’enveloppe que j’ai reçue a l’air de provenir de la municipalité, c’est donc de l’usurpation d’identité de la part de l’Équipe des contribuables, affirme Robert Benoit, qui est citoyen d’Austin. Ça fait 40 ans que je suis en politique et que je défends l’éthique dans cette sphère d’activité. Je ne suis pas content. Ça heurte mes valeurs.»

Le leader de l’Équipe des contribuables d’Austin, Michel Morin, affirme toutefois que la présence de l’adresse de la municipalité sur les enveloppes est le fruit d’une erreur attribuable à Bureau en gros, l’entreprise qui s’est chargée de faire l’envoi postal.

«On a cherché le meilleur coût et on a fait affaires avec Bureau en gros. On lui avait dit de ne mettre aucune adresse de retour, mais elle a utilisé celle-là. Je ne suis pas content. Je l’ai dit à Bureau en gros et elle a reconnu son erreur. On s’excuse pour la confusion», déclare M. Morin.