Un embâcle de glace s’est créé dans le conduit d’un ruisseau qui descend du lac Orford jusqu’au lac d’Argent, et a provoqué un débordement d’eau qui a envahi la rue Martin.

Inondation: une dizaine d’évacuations à Eastman

La vague d’évacuations se poursuit en Estrie alors que les pompiers d’Eastman ont dû intervenir dans une dizaine de maisons dimanche matin.

Un embâcle de glace s’est créé dans le conduit d’un ruisseau qui descend du lac Orford jusqu’au lac d’Argent, et a provoqué un débordement d’eau qui a envahi la rue Martin.

Lire aussi:  L’hôtel de ville a accueilli les évacués à Cookshire-Eaton

Inondations à Saint-Pie: neuf personnes évacuées

Embâcle sur la rivière Saint-Charles : des travaux «très bientôt»

La rivière Bécancour fait des siennes

« Quand on est arrivés, on a été cogner aux portes pour évacuer les maisons et faire sortir les véhicules », a relaté le chef des pompiers Daniel Lefebvre, qui a été avisé de la situation aux alentours de 7 h le matin.

Le sous-sol des maisons touchées consistait en un vide sanitaire, sauf dans un cas où le sous-sol était fini. De trois à quatre pieds d’eau ont eu le temps de s’accumuler dans les maisons.

« On a pompé pour faire sortir l’eau des maisons, et une fois que ç’a été fini, on a fait déboucher les fossés, ce qui a aidé à évacuer l’eau. Maintenant, l’embâcle est défait, il reste juste un peu d’eau sur les terrains, mais on ne peut rien faire de plus : c’est la nature qui va se charger du reste », a expliqué M. Lefebvre dimanche après-midi.

Les citoyens avaient alors déjà pu réintégrer leur maison, mais ils devaient faire inspecter leur sous-sol par un électricien pour s’assurer que tout était en bon état avant de rouvrir leur système de chauffage.

À Drummondville

Six résidences du secteur Saint-Nicéphore de Drummondville ont également dû être évacuées à cause d’un embâcle sur la rivière Saint-François samedi.

Sur le chemin de la Longue Pointe, de l’eau s’est infiltrée dans le sous-sol de certaines maisons, peut-on lire dans le journal L’Express.

Un peu partout dans la région, les services d’urgence assurent qu’ils suivent de près l’évolution des cours d’eau et se tiennent prêts à évacuer des résidences, que ce soit de façon préventive ou en réaction à des inondations.