Un homme de 43 ans est accusé d'avoir posé des gestes incestueux sur sa fille.

Il aurait agressé sa fille de 22 ans

Un Drummondvillois de 43 ans fait face à deux accusations à caractère sexuel commis à l'endroit de sa fille de 22 ans pour des gestes posés autour du 12 avril.
L'accusé, qu'on ne peut identifier afin de préserver l'anonymat de la plaignante, est accusé d'avoir eu une relation incestueuse avec sa fille et de l'avoir agressée sexuellement.
Le quadragénaire a comparu jeudi au palais de justice de Drummondville afin d'être formellement accusé. Lors de cette audience, la Couronne ne s'est pas objectée à ce qu'on le remettre en liberté le temps des procédures judiciaires.
Il devra toutefois respecter une importante liste de conditions, dont celle de ne pas communiquer avec sa fille. Il sera de retour en Cour le 30 juin pour la suite des procédures.