Une plainte anonyme à la CNESST pour présence d’amiante a retardé la démolition de l’hôtel de ville de Compton mardi. Le duplex adjacent a tout de même été démoli.

Hôtel de ville de Compton : une plainte retarde la démolition

Les travaux de démolition de l’hôtel de ville de Compton devaient commencer mardi matin, mais une plainte anonyme à la CNESST signalant la présence d’amiante a retardé les procédures. Le duplex adjacent a cependant pu être démoli.

Une fois de plus, un revirement de situation de dernière minute vient chambouler les plans de la municipalité de Compton, qui tente de procéder à la démolition et la reconstruction de son hôtel de ville depuis plusieurs mois. 

À lire aussi:

La démolition de l'hôtel de ville de Compton prévue en juin

« Une plainte anonyme a été placée à la CNESST ce matin. Selon le plaignant, il y aurait de l’amiante ou des composantes d’amiantes dans certaines parties de la structure, ce qui rendrait les travaux dangereux, explique Philippe De Courval, directeur général de Compton. On a fait des tests au cours de la journée et on s’attend à avoir les résultats dès mercredi matin. »

« Si les tests prouvent qu’il y a présence d’amiante, on va arracher les morceaux nécessaires pour pouvoir procéder à la démolition sans danger pour les travailleurs et le public. Ça prendrait juste un peu plus de temps, l’échéancier ne serait pas chamboulé. »

La municipalité, qui a fait face à une forte opposition de la part du groupe Action citoyens tout au long de la réalisation du projet, ne croit pas que les tests vont révéler une présence d’amiante.

« En 2015, le gouvernement du Québec avait lancé une commission pour faire inspecter les vieux bâtiments dans le but de détecter ceux qui avaient de l’amiante. À l’époque, l’hôtel de ville n’avait pas été classé comme étant susceptible d’en avoir dans sa structure ou dans ses composantes. Peu importe le résultat, les travaux sont commencés. Le duplex a été démoli dans la journée de mardi », conclut M. De Courval. 

Une plainte anonyme à la CNESST pour présence d’amiante a retardé la démolition de l’hôtel de ville de Compton mardi. Le duplex adjacent a tout de même été démoli.