Plus d’une centaine de personnes se sont massées au centre culturel de Bury samedi pour en apprendre sur l’histoire du transport dans le Haut-Saint-François.

Haut-Saint-François : l'histoire du transport sous toutes ses coutures

BURY — Une conférence sur l’histoire du transport dans le Haut-Saint-François a rassemblé plus d’une centaine de personnes de tous âges, samedi, à Bury.

Présentée conjointement par le Musée Eaton Corner et la Société d’histoire et du patrimoine de Bury, l’activité a été animée par cinq présentateurs, tous spécialisés dans différents aspects du transport. De plus, plusieurs exposants ont partagé des histoires sur leurs artéfacts et leurs connaissances avec les gens qui s’étaient déplacés à la salle communautaire de Bury pour en apprendre sur le passé et le démystifier.

« Une conférence similaire portant sur la foresterie avait été présentée en 2016. L’évènement avait été très populaire et dynamique, donc j’ai été tenté de recréer quelque chose de semblable cette année », explique John Mackley, archiviste à la Société d’histoire et du patrimoine de Bury.

« On a appris beaucoup lors de cette expérience passée, mais ça a pris tout de même quatre mois à organiser, poursuit-il. Les conférenciers spécialisés ne sont pas faciles à trouver, mais nous avons réussi à en regrouper cinq extrêmement compétents aujourd’hui. Dans une de nos rencontres, quelqu’un a proposé le sujet du transport et nous avons trouvé l’idée intéressante. »

En plus de faire connaître l’histoire du transport, de l’occupation et du développement dans le Haut-Saint-François, la journée-conférence avait un but secondaire d’aussi grande importance, celui d’intéresser les plus jeunes à l’histoire ainsi qu’à la réalité de nos ancêtres.

« L’histoire est transmise de génération en génération, il faut intéresser les jeunes pour s’assurer que la transition sera assurée », estime l’organisateur de la journée, vêtu de son habitat de chauffeur d’antan.

De la préhistoire au temps moderne

Les cinq conférenciers invités ont parlé de plusieurs facettes de l’histoire du transport dans le Haut-Saint-François à différentes périodes de l’histoire. Toutes aussi pertinentes et intéressantes, leurs présentations en ont appris beaucoup aux anglophones et aux francophones qui s’étaient déplacés au centre communautaire pour s’instruire en ce samedi pluvieux.

« Les présentations d’aujourd’hui couvrent une vaste période de temps, allant de la première occupation du territoire par les Amérindiens il y a 10 000 ans jusqu’à l’avènement du chemin de fer. On a aussi la chance d’avoir avec nous Steve Cameron, un spécialiste des chemins Craig et Gosford qui arpentent la région depuis de longues années, ainsi que Alain Coulombe, un spécialiste des ponts couverts », résume le président du Musée Eaton Corner Marc Nault.

L’évènement ayant été un franc succès, il y a fort à parier qu’une autre journée-conférence du genre sera présentée au cours des prochaines années par les deux institutions de la mémoire collective.