Hausse du prix de l'essence de 7 ¢

Un mouvement à la hausse du prix de l'essence dans la région estrienne s'est amorcé jeudi. L'augmentation est substantielle, car le carburant se vend à 1,14 $ du litre chez certains détaillants.
Depuis la mi-novembre, il était stationné à 1,07 $ du litre dans la région, après un mouvement à la baisse de quelques sous. Il était permis à ce moment de se demander si les automobilistes allaient pourvoir compter sur un cadeau de Noël et faire le plein à moins d'un dollar du litre pour les Fêtes.
Le « prix réaliste » du CAA-Québec se situait alors à 1,01 $...
Force est de constater que le père Noël n'apportera pas un bidon d'essence le 25 décembre, car l'estimation actuelle du prix calculé par l'organisme se situe à 1,10 $ le litre pour la région estrienne.
Rappelons que le « prix réaliste » de l'essence ordinaire est basé sur l'indicateur quotidien du coût d'acquisition, à 104,2 ¢, et la marge au détail des 52 dernières semaines (incluant les taxes à la consommation), à 6,4 ¢.
En Montérégie, on observe aussi une augmentation du prix. À la pompe, il faut payer en moyenne 1,08 $ à la pompe, alors que le « prix réaliste » se situe à 1,11 $ le litre. Dans le Centre-du-Québec, le prix moyen du litre est à 1,08 $. Le CAA-Québec calcule qu'il devrait être sous la barre du dollar, soit 1,07.
Cette hausse survient alors que le prix du pétrole s'est envolé à la suite de l'annonce d'un accord sur une diminution de l'offre au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).