« L'augmentation de taxes que subiront les contribuables en 2017 sera dans la moyenne, si on compare avec l'ensemble de nos budgets des dernières années, affirme le maire d'Orford Jean-Pierre Adam.

Hausse de taxes modérée à Orford

Les contribuables du Canton d'Orford n'auront pas à faire face à une seconde hausse de taxes majeure en 2017. Ainsi, la prochaine hausse qui sera refilée à la majorité des propriétaires de maisons de la municipalité sera inférieure à 1,3 pour cent.
De façon étonnante, le total des dépenses du budget du Canton d'Orford sera moins élevé en 2017 qu'en 2016, ceci pour des raisons purement techniques liées à une subvention qui avait été allouée à la municipalité pour la construction de son usine d'épuration des eaux.
Le budget 2017 du Canton d'Orford prévoit des dépenses et des revenus de 9 164 185 $. Il s'agit d'une somme inférieure de 111 202 $ à ce que la municipalité avait planifié dépenser en 2016.
Le taux de taxes qui sera applicable au secteur résidentiel en 2017 a été fixé à 0,6219 $ par tranche de 100 $ d'évaluation foncière, pour une augmentation de 1,26 pour cent si l'on compare avec l'année en cours.
Les propriétaires de maisons paieront également 129,69 $ pour le service des égouts et 119,60 $ pour l'aqueduc.
Pour les services rattachés aux matières résiduelles, la facture passera de 177,69 $ à 176,90 $.
Selon les calculs effectués par Orford, le propriétaire d'une maison de 294 348 $,
la valeur moyenne pour une résidence dans le canton, verra son compte de taxes augmenter de 28,36 $ en 2017, s'il profite de tous les services municipaux.
Pour le propriétaire d'une résidence identique qui ne serait ni branchée au réseau d'égout ni à l'aqueduc de la municipalité, la hausse sera de 24,16 $ l'an prochain.
En dépit des efforts de l'administration du maire Jean-Pierre Adam, la facture reliée à la sécurité publique bondira de 7,91 pour cent en 2017, cela parce que la quote-part que paiera le Canton d'Orford à la Régie de police Memphrémagog sera plus élevée de 66 000 $.
De plus, le total des dépenses relatives à l'urbanisme et au développement économique augmenteront 13,26 pour cent. La principale raison de cette augmentation serait l'embauche d'un inspecteur municipal « saisonnier ».
« L'augmentation de taxes que subiront les contribuables en 2017 sera dans la moyenne, si on compare avec l'ensemble de nos budgets des dernières années, affirme Jean-Pierre Adam.
L'an dernier, on avait été forcé d'augmenter davantage les taxes en raison de la mise en place d'un nouveau plan quinquennat de voirie, ce qui était un geste responsable. »