Hausse de seulement deux cas confirmés

La hausse importante du nombre de cas de personnes atteintes de la COVID-19 en Estrie rapportée mercredi est suivie d’une augmentation beaucoup moindre 24 heures plus tard.

La hausse importante du nombre de cas de personnes atteintes de la COVID-19 en Estrie rapportée mercredi est suivie d’une augmentation beaucoup moindre 24 heures plus tard.

Après le bond de 15 personnes, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS rapporte seulement deux nouveaux cas confirmés. Le total depuis le début de la pandémie se situe désormais à 1044.

C’est dans les MRC La Pommeraie et du Haut-Saint-François ainsi que dans la ville de Sherbrooke que les nouveaux cas ont été détectés. Toutefois, un cas est à l’étude pour déterminer le lieu de résidence de la personne.

Les autorités ne rapportent aucun nouveau décès ni hospitalisation. 

Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS note que « certaines données détaillées sont temporairement indisponibles. Un nouveau système de gestion des cas se met en place pour l’ensemble du Québec. Dès qu’il sera prêt, toutes les données seront de nouveau accessibles. »

Rappelons qu’on ne donne plus le nombre de personnes rétablies depuis quelques jours.

Depuis le début de la pandémie, 35 731 personnes ont été testées. Le pourcentage de cas confirmés se situe à 2,5 %.

Piscine du parc du Mi-Vallon

Pendant ce temps, la Ville de Sherbrooke annonce que la piscine du parc du Mi-Vallon peut rouvrir selon l’horaire régulier. Rappelons que l’aire de baignade du secteur Rock Forest avait été fermée mardi après qu’un membre du personnel aquatique ait reçu un test positif à la COVID-19.

« À la suite de l’enquête de la Santé publique de l’Estrie, six autres sauveteurs et sauveteuses, ayant côtoyé la personne infectée de près, devront subir un test de dépistage et devront ensuite être placés en isolement pour une période de 14 jours », soutient-on dans un communiqué de presse. 

« Le personnel remplaçant est en nombre suffisant pour combler ces absences, mais le Service des sports, de la culture et de la vie communautaire étudie actuellement tous les scénarios advenant que d’autres membres du personnel aquatique contracteraient la maladie. Ces scénarios incluent la possibilité de devoir fermer des piscines plus tôt que prévu en saison. » 

La Ville de Sherbrooke poursuit ses actions d’information et de sensibilisation auprès de son personnel sur l’importance de respecter toutes les consignes de la Santé publique afin que les services puissent être offerts à la population, ajoute-t-on.

COVID-19 : 122 nouveaux cas rapportés au Québec

Québec fait état jeudi de 122 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre de personnes infectées à 59 131.

Le ministère de la Santé note que durant cette même période, un nouveau décès a été enregistré, pour un total de 5673.

Le ministère note toutefois que des ajustements ont dû être faits aux chiffres rapportés mercredi pour la journée du 28 juillet, en raison d’un transfert de données vers un nouveau système d’information, lundi.

« En effet, les données diffusées hier auraient dû faire état de 112 nouveaux cas (plutôt que de 176), pour un total de 59 009, et de 2 nouveaux décès (plutôt qu’aucun), pour un total de 5672 », note-t-on dans le communiqué faisant état du bilan de la journée.

Le nombre d’hospitalisations a par ailleurs augmenté de 18, pour atteindre un cumul de 208. Parmi celles-ci, 18 se trouvent aux soins intensifs, une augmentation de 9.

Les prélèvements réalisés le 28 juillet se sont élevés à 17 283 pour un total de 1 203 319.

Le Collège des médecins a formulé un rappel à ses membres, dont certains ont requis des directives après s’être fait solliciter par des gens ne voulant pas porter le masque par principe.

Le Collège a ainsi noté qu’il est en tout temps requis, pour le médecin, de s’abstenir de délivrer à quiconque et pour quelque motif que ce soit un certificat de complaisance ou des informations écrites ou verbales qu’il sait erronées.