La dernière phase des travaux à la grange ronde de Mansonville devrait être effectuée à court ou moyen terme.

Grange ronde de Mansonville : une dernière phase de travaux nécessaire

Le projet de restauration de la grange ronde de Mansonville, le principal village du canton de Potton, en est décidément un de longue haleine. Voilà déjà neuf ans que la communauté amasse des fonds pour terminer les travaux entrepris et il manque encore de l’argent. N’empêche, les travaux achèvent et bientôt le milieu devrait pouvoir se targuer d’avoir recyclé un bâtiment à haute valeur patrimoniale.

Les travaux de restauration réalisés à la grange ronde de Mansonville ont jusqu’à présent coûté quelque 725 000 $. Or, les responsables du projet désirent maintenant dénicher un montant supplémentaire de 400 000 $ pour terminer le travail.

« Ce qu’il faut encore faire, c’est d’aménager l’intérieur du bâtiment et remplacer la toiture. Une nouvelle campagne de financement a été lancée pour trouver le reste de l’argent », indique le maire de Potton, Jacques Marcoux.

Collecte bien amorcée

Preuve sans doute que plusieurs personnes croient au projet, la nouvelle campagne de financement a déjà permis de recueillir une somme de 225 000 $. Le montant manquant a donc été réduit à 175 000 $.

Des donateurs importants se sont notamment manifestés pendant les derniers mois et semaines. On retrouve parmi eux le couple formé par Fred et Lillian Korman, les anciens propriétaires de la station Owl’s Head, quelques actionnaires actuels de ce centre de ski ainsi que Paul Desmarais jr.

« Le gouvernement fédéral nous a donné de l’argent pour ce projet et on aurait aimé que le provincial fournisse un montant, mais il semble qu’il n’y a rien à faire pour en avoir de Québec. Malgré ça, je considère que les choses se présentent très bien », affirme Jacques Marcoux.

La communauté souhaite qu’un centre d’interprétation du patrimoine voie le jour à l’intérieur de la grange ronde. Toutefois, compte tenu de la grandeur du lieu, il n’est pas exclu qu’on lui donne une seconde ou même une troisième vocation.

Le conseil municipal de Potton aura le dernier mot quant à l’usage futur du bâtiment. Tout laisse cependant croire que les élus de la municipalité seront à l’écoute de la population lorsqu’ils statueront.

Les travaux effectués à la grange ronde, ces dernières années, ont notamment permis de doter ce bâtiment de nouvelles fondations et de renforcer sa structure. Un nouveau revêtement a également été posé, sans compter que les portes et les fenêtres de l’immeuble ont été remplacées.