L’Américain Gunnar Sterne a dominé la compétition du Pro Champ pour une deuxième année consécutive.

Grand prix de Valcourt : Gunnar Sterne domine le Pro Champ

Les finales du 37e Grand prix Ski Doo de Valcourt ont une fois de plus attiré des milliers de visiteurs. Bien que Gunnar Sterne soit sorti grand gagnant de l’évènement et ait remporté la finale Pro Champ sans grande surprise, une lutte inattendue s’est produite lors de la course de moto sur glace.

C’est en Moto Pro Am450 sur l’ovale de glace que le vétéran Dominic Beaulac a vécu un bon chassé-croisé avec le jeune pilote de Saint-Augustin, Alex Dumas. Celui-ci l’a talonné jusqu’à la fin de l’épreuve en lui ravissant de justesse la première place. Les spectateurs allaient de surprise en incompréhension devant la témérité et le talent de l’athlète de 16 ans. Beaulac s’est toutefois repris en finale Moto Pro Am Open en remportant la victoire devant Dumas avec une bonne avance.

À lire aussi: Blanchet sur la plus haute marche du podium

Grand prix Ski Doo de Valcourt : les Américains s’imposent [PHOTOS]

Le pilote de Sorel-Tracy Danick Lambert a remporté les honneurs de la finale de Semi Pro Champ en conservant une confortable avance en fin de course. Le 37 Steven Marquis suivait de près pour la deuxième place suivi de l’Ontarien Davis Jenning. Sabrina Blanchet, qui espérait une première place dans cette catégorie, s’est contentée de la quatrième.

La journée des grandes finales du Grand prix a couronné le pilote gaspésien 728 Théo Poirier dans la finale Pro Lite2 en Snocross. Le jeune athlète qui en est seulement à sa deuxième saison de course a conservé une nette avance sur le peloton et n’a pas manqué d’inclure son propre style lors de ses nombreux sauts.

Toujours en Pro Lite2, le pilote de 14 ans Jordan Lebel de Chicoutimi a su effectuer une remontée vers la fin de la course pour se glisser à la deuxième position. Rappelons qu’il avait remporté les honneurs lors de la finale Pro Lite1, samedi soir. Celui qui course maintenant avec les Pro quitte définitivement la classe junior. Il a quand même dû batailler serré avec son plus proche rival, l’Ontarien Cameron Wachtler, qui a terminé au troisième rang.

Tout pour Sterne

L’une des plus importantes finales du Grand prix est sans contredit celle de la classe Pro Champ sur l’ovale de glace. C’est sans grande surprise que Gunnar Sterne a occupé la première place dès le départ de la course et a remporté la victoire, comme l’an dernier. Malgré l’interruption de la course, l’athlète américain a maintenu sa position devant son compatriote Blain Stephenson. L’Ontarien Cole Dellandrea a pris le troisième rang. Sterne a remporté la totalité des courses dans lesquelles il a participé ce week-end et a enregistré les meilleurs départs.

Les Québécois Sabrina Blanchet et Steven Marquis se sont contenté des dernières positions. Faisant preuve de persévérance, les deux pilotes ont débuté leur carrière en classe junior pour se rendre jusqu’en Pro et courser avec les meilleurs au monde.

Dès les premiers mètres, Megan Brodeur a pris les devants dans la finale de Snocross Pro Dame pour garder une très bonne distance avec ses adversaires. C’est sans équivoque que la pilote de Coaticook garde son titre de championne en gravissant la plus haute marche du podium. Brodeur a une fois de plus fait ses preuves sur le Circuit Yvon-Duhamel.

« Il n’y a jamais une course qui est facile et qui nécessite moins de pression ni de préparation. La piste était pareille tout au long de la course, comme l’an dernier, alors j’ai pu me familiariser avec le circuit », mentionne Megan Brodeur. La pilote se consacrera à l’entraînement la semaine prochaine pour courser dans l’état de New York la semaine d’ensuite.

Au-delà de 200 épreuves étoffaient la programmation de ce 37e Grand prix Ski Doo de Valcourt. Près de 350 pilotes ont participé à l’événement qui a su attirer plus de 30 000 visiteurs.

Un Grand prix plus animé

En misant autant sur la tenue des courses que sur l’animation de fin de soirée sur le site du 37e Grand prix Ski Doo de Valcourt, les organisateurs ont visé juste. Ainsi, les visiteurs ont profité pleinement des spectacles en demeurant sur place une fois le programme de courses terminé.

« On travaille sur le développement de l’aspect festif de l’évènement depuis de nombreuses années. Cette année, les gens ont participé en grand nombre aux festivités du vendredi et du samedi soir », affirme Véronique Lizotte, directrice générale du Grand prix Ski Doo de Valcourt.

Comme l’an dernier, près de 33 000 visiteurs ont franchi l’entrée du Grand prix. « Les stationnements étaient pleins, c’est la meilleure façon de savoir à quoi ressemble l’achalandage. Nous avons connu moins d’achalandage samedi cette année, mais nous avons accueilli davantage de visiteurs dimanche ainsi que vendredi », mentionne Mme Lizotte.

Certains pépins sont survenus pendant le week-end. Vendredi, des sorties de course ont retardé le programme. Samedi, plusieurs arrêts de course ont eu lieu en raison de bris mécaniques. Dimanche, les finales se sont déroulées sans anicroche ni retard.

L’an prochain, l’équipe du Grand prix désire développer son programme de course. « Nous nous sommes rendu compte que le Snow Bike est une discipline en plein essor. Les manufacturiers adaptent leurs machines afin qu’elles puissent mieux performer dans les sauts. On s’attend donc à voir un développement dans cette discipline », explique celle qui occupe la direction de l’évènement depuis deux ans.

Pour la directrice, la finale Pro Champ est le clou de l’évènement. « Je suis vraiment fan! C’est la course reine du Grand prix et on assiste à des luttes très serrées entre les pilotes. Je dois dire quand même que toutes les disciplines sont spectaculaires. Je salue la témérité des athlètes, ce sont de vrais guerriers. »

Le 38e Grand prix Ski Doo de Valcourt aura lieu les 7, 8 et 9 février 2020.