Gare au monoxyde de carbone sur les fermes estriennes

SHERBROOKE - Après le décès du copropriétaire d'une ferme à Dixville, puis une grave intoxication survenue sur une ferme de Coaticook à l'été 2019, la CNESST insiste et relance la prévention sur les fermes.

À travers les appels à l'isolement de la COVID-19, la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture a pris fin samedi.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) s'est associée à l'Union des producteurs agricoles (UPA) et au Réseau de santé publique en santé au travail pour sensibiliser les agriculteurs à l'importance de la prévention des intoxications.

CHAQUE ANNÉE

« Chaque année, des intoxications sont causées par ces gaz dans le secteur agricole et peuvent avoir des conséquences très graves, allant jusqu'à la mort », explique la porte-parole de la CNESST en Estrie, Julie Fournier.

Depuis 2014, ce sont 11 travailleurs qui ont été intoxiqués sur les fermes au Québec.

En Estrie, 232 travailleurs agricoles ont été touchés par des lésions professionnelles. Durant cette période, deux travailleurs agricoles ont perdu la vie sur les fermes sur les 18 décès dans ce domaine.

Selon la CNESSST, seulement le tiers des entreprises agricoles y sont inscrites étant donné que beaucoup d'entre elles ne sont pas tenues de le faire étant donné le statut de leurs travailleurs.

« Les travailleurs doivent porter attention à tous les symptômes et consulter en urgence un médecin dès qu'ils soupçonnent une intoxication au gaz », explique la CNESST dans son communiqué de prévention. La commission rappelle deux mesures clés soit la ventilation des lieux et la détection des gaz.

La CNESST rappelle l'importance de maintenir une ventilation continue pour évacuer les gaz dans les bâtiments. Dans les espaces clos, les entreprises agricoles doivent placer des affiches d'avertissement et d'éviter d'entrer dans les silos en période de fermentation.

Il est aussi recommandé que les détecteurs de monoxyde de carbone soient munis de moteurs électriques et d'en porter un dans les bâtiments et espaces clos.