Forte participation au salon de l'emploi virtuel

Plus d'un millier d'internautes des quatre coins du Québec ont visité le premier Salon de l'emploi virtuel en Estrie dans les 24 premières heures de l'événement qui s'échelonne sur deux jours.

En fait, le site a attiré 1113 visiteurs dont 550 se sont inscrits.

« Les chercheurs d'emploi peuvent visiter le site à leur guise, mais ils doivent s'inscrire s'ils désirent postuler pour un emploi », précise Louise Côté, chargée de projet chez Pro-Gestion Estrie, qui se dit très satisfaite du taux de participation.

« Dans un contexte de rareté de la main-d'œuvre dans la région, nous sommes particulièrement fiers du fait que des chercheurs d'emploi de l'ensemble du Québec, soit Montréal, Québec, Waterloo, Drummondville, Saint-Jean-sur-Richelieu, Trois-Rivières, se sont inscrits puisque l'objectif de l'événement est aussi d'attirer en Estrie des ressources et des talents d'ailleurs », ajoute Mme Côté qui attribue ce succès à une campagne publicitaire provinciale.

Une quarantaine d'entreprises en recrutement de la région étaient en ligne pour recevoir les candidatures de chercheurs d'emploi de l'Estrie et d'ailleurs. Les employeurs devraient offrir environ 300 emplois. Le concept de salon virtuel réside sur la présence derrière l'écran du personnel des ressources humaines des entreprises qui peuvent immédiatement recevoir les curriculums vitae et clavarder pour répondre aux questions des chercheurs d'emplois.

Le phénomène de rareté de la main-d'œuvre en Estrie est expliqué essentiellement par la baisse du bassin de personnes en âge de travailler. Les opportunités d'emploi sont de plus en plus nombreuses pour les chercheurs d'emploi et les difficultés de recrutement sont de plus en plus présentes pour les entreprises d'ici.