<em>Foresta Lumina</em> implante de nouvelles mesures sanitaires afin de pouvoir accueillir le public cet été.
<em>Foresta Lumina</em> implante de nouvelles mesures sanitaires afin de pouvoir accueillir le public cet été.

Foresta Lumina : prêt pour la saison estivale, coûte que coûte

SHERBROOKE — Malgré la crise actuelle, le parcours illuminé Foresta Lumina de Coaticook ouvrira ses portes pour la saison estivale. Toutes les précautions nécessaires seront prises pour assurer la sécurité et la santé du public, même si ça signifie diminuer l’achalandage de plus de 80 %.

Le parcours de Foresta Lumina sera légèrement différent des années antérieures. Malgré cela, la directrice générale, Caroline Sage, est confiante de pouvoir offrir une expérience encore plus intéressante aux visiteurs, tout en respectant les mesures sanitaires recommandées par le gouvernement. 

«On a diminué le nombre de personnes qui peuvent commencer le parcours simultanément, donc on est passé de 300 personnes à 60 personnes aux 30 minutes. Ainsi, nous serons capables d’assurer amplement la distanciation sociale», affirme la directrice générale. 

«Au lieu d’avoir des soirées d’environ 2000 à 3000 personnes, on s’attend à avoir des soirées d’environ 250 à 300 personnes», poursuit-elle.

Plusieurs mesures d’hygiène seront mises en place, comme la présence de désinfectant à mains à l’entrée du site ainsi que de légères modifications au parcours. L’entrée et la sortie ne passeront désormais plus par la boutique afin que les employés puissent contrôler l’accès à celle-ci. Tous les éléments qui exigeaient de la manipulation de la part des clients, que ce soit les instruments de musique ou les «roches à souhait», seront retirés du circuit pour limiter les contacts. 

Un été rentable à l’horizon?

Considérant la diminution considérable de l’achalandage, la saison estivale ne s’annonce pas aussi rentable qu’à l’habitude, mais l’entreprise vise un autre objectif pour cet été. «Le but, c’est de rester présent sur le marché, que les gens viennent nous voir quand même. C’est eux qui en ressortiront gagnants, car ils vont être seuls dans le bois. Ce sera donc une expérience totalement différente de ce qu’ils ont vécu auparavant», soutient-elle. 

La question est de savoir si les gens oseront sortir de chez eux pour participer à ce genre d’activités. Caroline Sage espère grandement que la population viendra les visiter, et elle tient à la rassurer : «On a retravaillé le circuit pour répondre aux nouvelles normes d’hygiène et aux mesures sanitaires qui sont exigées par le gouvernement, et nous sommes prêts à accueillir les gens de manière sécuritaire», promet-elle. 

Pour ce qui est des visiteurs provenant d’autres régions, ça va dépendre des consignes du gouvernement. Pour l’instant, «si au moins les gens des Cantons-de-l’Est peuvent venir nous visiter, ça va nous faire plaisir de les accueillir», conclut la directrice générale. 

Situation du Parc de la Gorge de Coaticook

Le Parc de la Gorge a déjà ouvert ses portes au public de Coaticook pour la randonnée pédestre, mais pour le reste de la population, la date reste à déterminer. Toutefois, plusieurs mesures sont mises en place afin de pouvoir accueillir les gens dès que le feu vert sera donné. 

Le premier weekend de camping, qui devait avoir lieu en fin de semaine, est annulé. Dès que le «OK» officiel se fera entendre, le camping entamera sa nouvelle saison en appliquant bien sûr la distanciation entre les terrains, et il y aura une désinfection fréquente des tables à pique-nique et des blocs sanitaires. 

Pour ce qui est de la pêche au Parc Découverte nature, ce sera tout aussi sécuritaire. Les cannes à pêche seront désinfectées assidûment et l’aire de cuisson a été aménagée de sorte qu’il y ait plus de deux mètres entre chaque utilisateur du barbecue.