Fonds de qualité de vie: les Asbestriens choisissent le projet qui les fait vibrer

La Ville d'Asbestos innove en impliquant ses citoyens dans le choix des projets qu'ils veulent voir réaliser pour améliorer leur qualité de vie. Au total, 17 projets ont été proposés, cumulant des investissements de 128 000 $.
« Souvent les gens disent qu'ils aimeraient que ça se passe de telle ou telle façon. Avec ce projet, on laisse les citoyens décider, ils ont la chance de choisir ce qui les intéresse vraiment », explique George-André Gagné, directeur général de la Ville d'Asbestos.
Avec l'enveloppe de 50 000 $ remise par le Fonds de développement des territoires, la Ville d'Asbestos a décidé de mettre sur pied le Fonds de qualité de vie, mené par les conseillers Alain Roy et Pierre Benoit. Cette initiative s'est traduite par un appel de projets visant l'amélioration du bien-être des citoyens.
« Les critères pour déposer un projet admissible étaient simples : être une organisation qui possède une charte, avoir la structure nécessaire pour mener à bien le projet et proposer quelque chose qui allait servir directement la population. Les 17 projets présentés ont d'ailleurs tous été acceptés », souligne M. Gagné.
La Ville souhaitait rendre l'exercice le plus mobilisant possible. Ainsi, en plus de solliciter la population pour soumettre des projets, c'est également les citoyens qui choisiront celui qui sera réalisé. Un microsite a été créé afin que ces derniers puissent aller voter, une fois par jour, pour l'idée qui les fait vibrer. Les gens peuvent voter jusqu'au 30 avril.
Le vote est ouvert depuis peu. « Si la tendance se maintient, on devrait atteindre les 15 000 votes, ce qui est assez remarquable pour une ville de 7000 habitants », mentionne M. Gagné, déjà confiant de réitérer le coup l'année prochaine.
Un montant maximal de 25 000 $ pourra être accordé par projet et la totalité du 50 000 $ sera dépensée dans le cadre du Fonds de qualité de vie. Le projet gagnant sera réalisé, puis on fera de même avec les autres projets qui s'étaient classés en tête de liste jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'argent disponible.
Parmi les candidats en lice, on compte le Club de judo Asbestos-Danville qui désire acquérir de nouveaux équipements pour devenir mobile sur le territoire et offrir des cours directement chez la clientèle : école, camp de jour, garderie, etc. L'Association des pompiers Asbestos-Danville propose quant à elle le programme « Pompier en santé » qui a pour but d'améliorer la condition de santé des pompiers par l'entraînement.
Les projets gagnants seront dévoilés lors d'un point de presse en mai et seront réalisés avant février 2018.