Hugues Grimard, préfet de la MRC des Sources et maire d'Asbestos, Chantal Labonté des Productions du Treizième, Benoit Nadeau de Studiomire, Jean-Sébastien Busque des Productions du Treizième, Karine Vallières, députée de Richmond, Gino Desautels de EyeNation et Alain Lemaire, président de la Table de diversification économique de la MRC des Sources, étaient réunis lors de l'annonce de la nouvelle.

Faire vivre le numérique en région

EyeNation, Productions du Treizième et Studiomire sont tous des preuves qu'il est possible pour des entreprises d'évoluer dans le numérique en région. Le Fonds de diversification économique de la MRC des Sources leur a ainsi remis 252 000 $ pour encourager ces initiatives technologiques.
Karine Vallières, députée de Richmond, annonçait jeudi que le gouvernement du Québec octroyait, par l'entremise du Fonds de diversification économique de la MRC des Sources, un financement de 252 000 $ à ces trois entreprises pour des investissements totaux de près de 625 000 $.
La députée a tenu à souligner l'audace des jeunes entrepreneurs et la volonté de la région de développer le secteur technologique.
« On a été les premiers dans notre région à se doter d'une stratégie numérique territoriale il y a quelques années. Ça pouvait sembler farfelu venant d'une région un peu plus éloignée, mais on veut être prêt. On veut être un endroit où les gens peuvent venir s'installer et penser à du développement dans les technologies », indique-t-elle.
EyeNation, qui se spécialise dans le vidéo en direct, a reçu un peu plus de 180 000 $ afin de mener une étude de marché confirmant la valeur ajoutée d'un vidéo certifié. Devant des résultats positifs, l'équipe met ainsi au point une application qui permettra de filmer en direct des images qui pourront servir de preuve judiciaire.
« Présentement les gens ont de la difficulté à faire la différence entre ce qui est fait digitalement et la réalité. Dans le futur, les gens qui vont filmer des vidéos et les amener à la cour pourraient les falsifier. Nous comme on fait de l'enregistrement en direct, on est assuré d'avoir une preuve valide », explique Gino Desautels, président fondateur de la compagnie.
Le premier appel vidéo fait au 911 se fera aussi grâce à leur implication développée dans les locaux de Saint-Adrien.
À Saint-Camille, Productions du Treizième est un studio de production télévisuelle. Avec près de 20 000 $ obtenu grâce au fonds, ils ont pu acquérir de nouveaux équipements. L'entreprise travaille présentement sur une émission de télévision jeunesse englobant des expériences scientifiques, l'apprentissage du tournage et le décorticage du mouvement avec des élève de 5e année du primaire.
Finalement, Studiomire de Danville a reçu près de 50 000 $ pour mieux s'équiper. Les créateurs de l'entreprise développent actuellement une application de surveillance de quartier basée sur la géolocalisation.
« Ça vient démontrer que de travailler en région dans les technologies, dans le numérique c'est non seulement génial, mais c'est possible », lance Mme Vallières.
« On annonce des projets aujourd'hui qui ne sont pas du secteur manufacturier, ce ne sont pas des industries comme tel, mais du service dans la technologie. Ça fait rayonner notre région », ajoute-t-elle, heureuse des investissements faits jusqu'à présent grâce au Fonds de diversification économique.