La foire d’antan est un grand succès chaque année, permettant aux visiteurs de voir les techniques utilisées par des artisans de tous genres. Les enfants peuvent même mettre la main à la pâte, en faisant des toupies et des chandelles.

Été chargé au lieu historique Louis-S.-St-Laurent

L’été s’annonce chargé au lieu historique national Louis-S.-St-Laurent, véritable joyau de l’histoire canadienne situé en plein centre-ville de Compton. L’endroit fait vivre un voyage dans le temps à ses visiteurs en les faisant plonger au cœur du milieu de vie du jeune homme du village devenu premier ministre du Canada en 1948.

La visite du lieu historique se fait habituellement en deux parties, débutant par un tour du magasin général exploité par le père de Louis-S. St-Laurent, Jean-Baptiste Moïse. La configuration du magasin ainsi que ses matériaux sont authentiques, ce qui fait vivre aux visiteurs un retour à une époque révolue. Une présentation vidéo interactive d’une quinzaine de minutes détaille le parcours du héros local, qui est parvenu au sommet de la pyramide du pouvoir au pays malgré des débuts modestes.

L’incursion dans le monde du deuxième premier ministre francophone se poursuit avec la visite de la maison où il a grandi. En plus de pouvoir observer le lit dans lequel il est né, plus de 2500 objets et meubles d’origines sont dispersés dans la demeure familiale, qui a été habitée jusqu’en 1969 par sa plus jeune sœur.

« On est fiers d’annoncer d’emblée que la visite du lieu sera gratuite pour les moins de 18 ans tout au long de l’été. La programmation estivale débute avec la traditionnelle fête du Canada le 1er juillet. L’accès au magasin et à la maison est gratuit pour tous les visiteurs et des pointes d’un grand gâteau seront distribuées », explique François Drouin, coordonnateur à l’interprétation au lieu historique national Louis-S.-St-Laurent.

Le 8 juillet, c’est le « grand lancement de la saison » avec la présentation de la foire d’antan. « Une vingtaine d’artisans de tous genres font des démonstrations sur place avec leur matériel, en plus d’offrir des ateliers de confection pour les enfants », fait savoir M. Drouin.

« Il y aura de l’animation sous le chapiteau avec des prestations du magicien et ventriloque André Rancourt, de la conteuse Elsa Halberstadt ainsi que des guitaristes classiques du Duo Caron-Lacroix. L’accès au magasin et à la maison est aussi gratuit à l’occasion de cette journée festive. »

Le groupe local The Singles sera de passage au lieu historique à l’occasion de la Journée rétro de Compton le 19 août et la soirée d’ouverture des Comptonales se tiendra sur le site le 14 septembre.

Les trois derniers dimanches de juillet, des groupes et des musiciens vont performer sous le chapiteau à 13 h 30. Le groupe de musique irlandaise Boussacc ouvrira le bal le 15, suivi de Lee-Anne Viens de La Voix Junior le 22 et du Duo Branchaud-Bordeleau le 29. Les visiteurs pourront se dégourdir sur le plancher de danse, sans toutefois pouvoir visiter les bâtiments gratuitement. Le coût d’entrée pour les adultes est de 3,90 $.