Le bilan sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS est maintenant de 751 patients confirmés à la COVID-19, une augmentation de 14 malades depuis mercredi.
Le bilan sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS est maintenant de 751 patients confirmés à la COVID-19, une augmentation de 14 malades depuis mercredi.

Estrie : Assez de ressources humaines et deux nouveaux décès

Sherbrooke — Deux nouveaux décès liés à la COVID-19 sont à déplorer dans la région, le bilan passant maintenant à 20 personnes décédées des complications du coronavirus.

Une augmentation de seulement deux décès supplémentaires dans la région représente une bonne nouvelle pour les Estriens alors qu’au plan provincial, le bilan s’est grandement alourdi jeudi : 143 nouveaux décès se sont ajoutés, pour un total de 630 dans la Belle Province. On compte maintenant 15 857 personnes malades du nouveau coronavirus.

Le premier ministre François Legault a précisé en point de presse jeudi après-midi que la plupart de ces décès n’étaient pas survenus au cours des dernières 24 heures. « Il y a eu un changement de la part de la Santé publique dans l’analyse des données », a-t-il mis en contexte.

Le bilan sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS est maintenant de 751 patients confirmés à la COVID-19, une augmentation de 14 malades depuis mercredi.

Jeudi, on a pu apprendre que trois résidents supplémentaires du Manoir Sherbrooke ont été déclarés positifs au coronavirus, montant à 38 le nombre de résidents touchés. Il s’agit de 6 % des résidents de cette grande résidence privée pour aînés.

Le nombre de résidents touchés a aussi augmenté à la résidence privée pour aînés L’Accueil Notre-Dame de Magog, passant d’un à trois résidents malades.

Suffisamment de ressources humaines

Le gouvernement du Québec a annoncé jeudi après-midi qu’il poursuit ses efforts pour venir en aide au personnel débordé des CHSLD du Québec.

« Dans nos hôpitaux et dans la plupart de nos régions, la situation est sous contrôle. C’est dans les CHSLD et dans quelques résidences pour personnes âgées que la situation est critique. C’est là qu’on doit concentrer nos efforts. On est en train de mobiliser une véritable armée de travailleurs de la santé pour secourir le personnel et les patients des CHSLD », a indiqué le premier ministre François Legault.

Pendant ce temps, les besoins de l’Estrie sont moins criants que dans d’autres régions.

« Nous évaluons la situation dans nos CHSLD et les ressources partenaires (ex. : résidences privées pour aînés) au quotidien. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires, les milieux d’enseignements, afin de bien planifier, le cas échéant, un futur renfort de personnel provenant de ces établissements. Plusieurs médecins spécialistes ont également mentionné être disponibles pour prêter main-forte en CHSLD », explique Geneviève Lemay, porte-parole du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Sur sa page Facebook, une médecin de l’Estrie se désolait de ne pas avoir de retour d’appel alors qu’elle avait donné son nom et des disponibilités pour de multiples tâches dans le réseau de la santé.

« Les responsables des milieux ont tous été sollicités pour nous faire part des besoins non répondus incluant la disponibilité des ressources humaines. Actuellement, nous sommes en mesure d’assurer les soins et services aux résidents, mais c’est très rassurant de savoir que des collègues et partenaires sont prêts à venir en renfort si le besoin s’en fait sentir », ajoute Mme Lemay.

« Notons que nous n’avons aucune éclosion dans nos CHSLD. Nous demeurons vigilants et apprécions pouvoir compter sur ce renfort si la situation se détériorait. À noter que la situation évolue et peut changer rapidement. Nous en profitons pour remercier toutes ces personnes qui lèvent la main pour aider : cet élan de solidarité est extraordinaire et démontre à quel point les personnes, de tous titres d’emploi, sont prêtes à aider », précise la porte-parole du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.