Environnement Canada confirme la tornade de St-Mathias

Environnement Canada confirme qu’une tornade a frappé la région de Saint-Mathias-de-Bonneterre lundi après-midi. On évalue que les vents ont pu attendre de 105 à 135 kilomètres/heure.

Il s’agit d’une tornade classée EF) sur « l’échelle de Fujita rehaussée », explique Jean-Philippe Bégin, météorologue pour l’agence fédérale.

DOSSIER: La surprise météorologique 

« C’est la catégorie la plus basse de l’échelle, mais ce type de tornade peut causer des dommages. On a pu le voir lors de l’événement de lundi à Saint-Mathias », fait-il remarquer.

« On a pu voir des arbres déracinés et cassés. Des bâtiments endommagés. Un terrain de baseball a été détruit en bonne partie. »

Le périmètre ravagé s’étend sur deux kilomètres de long par 300 mètres de large. Les vents ont frappé dans le secteur de la route 210 dans les municipalités de Newport et de Saint-Isidore-de-Clifton, ajoute M. Bégin.

La tornade s’est produite vers 15 h 30. 

« Heureusement, personne n’a été blessé à notre connaissance. Quand une tornade augmente de catégorie, les dommages peuvent augmenter de façon exponentielle. C’est très dangereux », souligne le spécialiste.

« Ce n’est pas facile d’évaluer la force exacte des vents. »

Il s’agissait de la sixième à se produire au Québec cette année. La septième tornade s’est produite le lendemain, en soirée, dans un secteur boisé près d’Armagh, dans la municipalité de Bellechasse, précise Environnement Canada. Aucun dommage n’a été constaté.

« Souvent, les tornades se produisent dans des secteurs boisés, sans que personne ne le sache. Mais on va en avoir plus parce que les gens peuvent les filmer avec leur téléphone cellulaire. Les gens sont nos yeux sur le terrain », note M. Bégin.

« Aussi, nos équipements peuvent nous montrer des rotations, mais ça ne touche pas le sol. C’est pour cela qu’il nous faut des données fiables sur le terrain. »