Josée Falardeau

Elle reconnaît une fraude de plus de 80 000 $ envers son employeur

SHERBROOKE - Une femme de 44 ans de Sherbrooke a reconnu une importante fraude envers son employeur. Josée Falardeau a reconnu une fraude de plus de 5000 $ entre le 1er juillet 2011 et le 7 mai 2015 envers la résidence pour aînés de l'Or blanc à Asbestos.

Elle a retenu des sommes entre 80 000 $ et 85 000 $ sur une période de quatre ans.

« Le montant précis reste à être déterminé », explique la procureure aux poursuites criminelles, Me Geneviève Crépeau.

Au fil des ans, elle détournait à son profit une partie des montants mensuels remis par les résidents pour payer leur hébergement. Les personnes âgées payaient principalement par chèque et en argent comptant.

En plus de travailler auprès de la Résidence de l'Or blanc, Josée Falardeau exerçait des fonctions lui donnant accès à la comptabilité d'un club de golf.

Sans antécédent judiciaire, Josée Falardeau devra rencontrer un agent de probation afin d'éclairer le tribunal sur sa situation.

Un rapport présentenciel sera préparé et présenté au juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec.

Les observations sur la peine se dérouleront le 12 novembre.

Fermeture

Sans que cet événement soit relié, la Résidence de l'Or blanc a annoncé sa fermeture en mai dernier à Asbestos.

Les 45 résidents devaient se trouver un nouveau logis.

La Résidence de l'Or blanc a été fondée il y a plus de 30 ans par Marcel Savoie, décédé l'année dernière. Sa fille, Mélisa Savoie, administrait le bâtiment.

La résidence devait se conformer aux normes du Code du bâtiment 2010 pour continuer ses activités. Parmi les ajustements à faire, il aurait fallu rendre la structure incombustible. Les investissements trop importants que cela impliquait ont mené à la décision de vendre la bâtisse, qui sera transformée immeuble locatif.