Dans le cadre des élections municipales de dimanche, le public pouvait avoir accès à des résultats en provenance de nombreuses municipalités grâce au site du DGEQ. Mais les résultats étaient parfois lents à apparaître.

Élections municipales : des résultats parfois tardifs

Attendre l’affichage de résultats électoraux précis sur le site internet du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) demande parfois qu’on fasse preuve d’une grande patience.

Dans le cadre des élections municipales de dimanche, le public pouvait avoir accès à des résultats en provenance de nombreuses municipalités grâce au site du DGEQ. Mais les résultats étaient parfois lents à apparaître. Tellement que des gens ont suspecté l’existence d’ennuis techniques.

« Nous n’avons pas eu de pépins techniques », assure Stéphanie Isabel, porte-parole du DGEQ, tout en faisait valoir que les municipalités ne sont pas obligées d’afficher leurs résultats électoraux sur le site internet en question.

Selon les informations transmises par Mme Isabel, la « grande majorité » des municipalités qui décident d’inscrire des données électorales sur le site du DGEQ attendent à la toute fin du dépouillement des votes pour procéder. Cela expliquerait en partie les délais parfois encourus.

Pour avoir des informations au fur et à mesure que le vote est dépouillé, la porte-parole du DGEQ suggère plutôt de consulter directement les sites internet créés par les municipalités. Les municipalités de petite taille sont moins nombreuses à dévoiler les résultats au fur et à mesure que la soirée électorale avance, mais la pratique est de plus en plus répandue.

Stéphanie Isabel rappelle en terminant que les municipalités du Québec sont les véritables responsables des élections municipales, lesquelles se déroulent tous les quatre ans.