Drummondville autorise les minimaisons à certaines conditions

Il y aura des minimaisons à Drummondville. Le conseil municipal a entériné cette semaine une résolution de son comité consultatif d'urbanisme permettant ces petites constructions à certaines conditions.
Deux enjeux importants justifient l'approche du conseil pour encadrer un tel projet, soit : le souci d'assurer la meilleure intégration possible d'un projet de minimaisons au sein de la trame urbaine et le souci d'offrir un milieu de vie de qualité aux futurs résidents d'un tel projet.
« Nous considérons que l'implantation de minimaisons sur notre territoire mérite un encadrement particulier, non seulement pour assurer l'intégration de ce type de produit au territoire bâti, mais également pour privilégier les principes de développement durable en limitant l'étalement urbain et les projets de faible densité résidentielle », indique le président du comité consultatif d'urbanisme, Yves Grondin.
Conditions d'aménagement
De superficies de plancher variables, les minimaisons sont aménagées pour compenser leur superficie de plancher réduite. En raison de leur gabarit, elles soulèvent un questionnement auprès des organisations municipales à l'égard de leur intégration en milieu urbain et des coûts liés à la desserte en infrastructures municipales.
Ainsi, le conseil autorisera les projets évitant de favoriser la faible densité et l'étalement urbain, assurant une certaine rentabilité foncière à long terme, misant sur l'aménagement d'espaces de vie extérieurs de qualité, prévoyant un aménagement paysager minimal et visant une architecture de qualité et durable.
Les minimaisons seront interdites si elles sont sur roues, sauf si elles respectent les dispositions applicables aux habitations mobiles et au zonage. De plus, elles ne seront pas permises en dehors du périmètre d'urbanisation ou à titre de bâtiments accessoires en arrière-cour d'une maison existante
« Afin de baliser le développement de ce type d'habitation, nous produirons un guide d'aménagement. Il présentera quelques conditions d'aménagement à respecter en regard d'un éventuel projet sur le territoire », conclut le conseiller.