Drogues : importante saisie pour la RPM

L’équipe du bureau des enquêtes de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) a exécuté trois mandats de perquisition en matière de stupéfiants mercredi. Une bonne quantité de drogues a pu être saisie.

Ces mandats visaient un domicile sur la 16e Avenue à Magog, un domicile situé sur le Chemin Bell dans le Canton de Stanstead, ainsi qu’un véhicule utilisé par les trafiquants.
Cette opération était menée à la suite d’une enquête policière débutée il y a environ un an par de la cueillette d’information, mentionne Mickaël Laroche, agent préventionniste et des relations médias à la RPM.
Mercredi après-midi, les enquêteurs et policiers de la RPM faisaient équipe avec un maître-chien de la Sûreté du Québec.
«Ces perquisitions ont mené aux arrestations de deux trafiquants, soit une femme de 27 ans de Magog, sans antécédent judiciaire, ainsi qu’un homme du Canton de Stanstead, âgé de 24 ans, criminalisé en semblable matière et connu des policiers», relate M. Laroche.
«Ces trois perquisitions ont mené à la saisie de 90 grammes de cocaïne, 9 grammes de haschisch, 2 grammes de cannabis, de l’argent canadien (850$), des armes prohibées, tels que du poivre de Cayenne et une arme à impulsion électrique («taser gun») et des items servant à faire le trafic de stupéfiants, tels qu’une balance et des sachets pour la revente.»
Les policiers ont aussi saisi 44 comprimés de nature inconnue, dont une demande d’analyse a été effectuée en vue de déposer ou non de futures accusations, note le porte-parole. «La valeur des drogues saisies s’élève à plus de 8000 $», précise-t-il.
La femme a été libérée par voie de sommation, tandis que l’homme doit faire face à des accusations de trafic de stupéfiant, de possession en vue de faire le trafic, ainsi que de possession d’armes prohibées.