Julie Morin

Deux cadres de la Ville de Mégantic annoncent leur départ

Des chambardements s'annoncent au sommet de la hiérarchie de la fonction publique municipale, à Lac-Mégantic, durant les prochaines semaines, à la suite du départ de deux cadres supérieurs.

Tout d'abord, la directrice générale, Marie-Claude Arguin, a annoncé vendredi en fin de journée qu'elle quittera son poste le 17 mai prochain, pour relever d'autres défis à l'Université Queen's, à Kingston, en Ontario.

«J'aurai fait cinq ans jour pour jour au sein de l'organisation municipale de Lac-Mégantic, ce qui m'a permis de contribuer, à ma façon, au rétablissement de la communauté. J'ai pu faire une différence et je remercie le conseil municipal pour leur confiance», a émis Mme Arguin.

Au même moment, vendredi, simple coïncidence, le directeur général adjoint, aussi responsable des ressources humaines, Marco Audet, annonçait également sa démission à la mairesse Julie Morin, prenant effet dès le 22 avril prochain. M. Audet s'est dit fébrile à l'idée de faire face à une nouvelle mission pour lui, dans le Grand Nord québécois.

«Il s'agit d'une nouvelle importante qui obligera l'organisation à s'adapter rapidement et à agir avec maturité, ce que nous ferons», a assuré Mme Morin.

Une rencontre des élus s'est tenue lundi afin d'établir un plan de match. À suivi une rencontre des cadres municipaux mardi matin, à la première heure, de même qu'avec les représentants syndicaux avec lesquels la Ville de Lac-Mégantic se trouve en négociations de convention collective. Par la suite, les employés municipaux ont été massivement avisés par courriel.

«On se devait de rassurer nos équipes et la population. Le conseil municipal est déjà en mode solution pour déterminer les mesures nécessaires afin d'assurer une transition la plus harmonieuse possible. Avec le soutien de Marie-Claude Arguin et de Marco Audet, nous avons déjà entamé certaines discussions avec des personnes-clés qui pourraient nous supporter dans ce défi», a indiqué Mme la mairesse.

«Bien que cette situation ne soit pas idéale, je considère cette période transitoire comme une opportunité de poser un regard critique sur la gouvernance et le fonctionnement de l'organisation afin que s'en dégagent des éléments d'amélioration et des sources de motivation», a ajouté Julie Morin.

Elle a déclaré faire une priorité du recrutement d'un nouveau directeur général ou d'une nouvelle directrice générale.

«D'ici leur départ définitif, Mme Arguin et M. Audet bénéficient de tout l'appui et de toute la confiance du conseil pour la gestion courante des affaires de la Ville et pour mener à bien les mandats spécifiques qui leur seront confiés. Nous tenons à les remercier tous les deux pour leur contribution dans leurs fonctions respectives et nous leur souhaitons bons succès dans leurs nouveaux défis», a conclu Mme la mairesse.