Vicki-May Hamm

Des services à relocaliser à l'hôpital de Magog

Le Centre intégré universitaire de Santé et des Services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie- CHUS souhaite déménager le centre de prélèvement de l’hôpital de Magog ainsi que le Centre jeunesse famille de cette même ville.

Afin de dénicher de nouveaux locaux pour ces deux entités, le CIUSSS de l’Estrie - CHUS a lancé un appel d’offres. Les éventuels soumissionnaires ont jusqu’au 20 septembre pour soumettre leur proposition. La relocalisation planifiée est rendue nécessaire en raison de travaux qui seront réalisés dans le centre de santé pour ajouter des lits de soins de longue durée.

On ignore pour le moment qui seront les soumissionnaires. On sait toutefois que, à proximité de l’hôpital, on retrouve des locaux vacants dans un large immeuble ayant longtemps abrité une clinique médicale et dans un petit centre commercial avec pharmacie.

Considérant certaines informations qui ont circulé récemment, on aurait pu être porté à croire que la Ville de Magog participerait à cet appel d’offres. La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, assure cependant que sa municipalité ne soumettra aucune proposition dans le cadre du processus enclenché par le CIUSSS de l’Estrie - CHUS.

« Compte tenu de l’occupation de nos locaux actuellement à l’hôtel de ville, nous ne sommes pas en mesure de déposer une offre. Nous n’avons pas l’espace nécessaire », reconnaît-elle.

Mais cela ne signifie pas que la Ville de Magog et le CIUSSS gardent leur distance. En réalité, les deux organisations auraient des discussions et il est possible qu’elles concluent ensemble un accord concernant la location de locaux ou la vente d’un terrain à court ou moyen terme. Pour mieux comprendre, il faut savoir que l’hôtel de ville de Magog est situé à un jet de pierre de l’hôpital.

« On parle avec l’hôpital, assure Mme Hamm. Mais c’est dans le contexte où on a dit à nos citoyens qu’on déciderait de l’avenir de notre hôtel de ville avant la fin de l’année. On a différents scénarios en tête et ce n’est pas exclu que le CIUSSS soit impliqué dans celui qu’on retiendra. »

Pour sa part, le directeur général de la Ville de Magog, Jean-François D’Amour, mentionne que la Ville a tout intérêt à collaborer avec le CIUSSS de l’Estrie lorsque cela est possible. « On désire avoir des services de santé de qualité sur notre territoire. C’est donc normal qu’on s’assure de garder une bonne collaboration avec le CIUSSS », remarque-t-il.

La CS Brooks

D’après les informations obtenues, l’hôtel de ville de Magog pourrait être rénové, démoli et reconstruit sur son site actuel ou relocalisé ailleurs au centre-ville. La réflexion quant à l’avenir de cet édifice municipal s’effectuera vraisemblablement en tenant compte du fait que la Ville a également quelques locaux disponibles dans d’autres bâtiments.

La mairesse de Magog révèle au passage que l’idée de déménager l’hôtel de ville dans l’ancien complexe de CS Brooks, qui avait été avancée sur la place publique il y a plusieurs mois, a définitivement été écartée.

« On a analysé ça et on trouvait que ce complexe était un peu loin de la zone où on désire rester. En plus, on n’aurait pas occupé assez de pieds carrés pour que ce soit intéressant pour un promoteur de lancer des travaux pour convertir l’édifice. »