Pierre Bourdages, directeur du centre de ski, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, et le député Gilles Bélanger.

Des projets de plusieurs M$ à Owl’s Head

La station Owl’s Head n’a pas fini d’investir. Son président-directeur général, Pierre Bourdages, annonce que son organisation injectera une somme additionnelle de 20 millions $, au cours des années à venir, dans le but d’améliorer ses installations.

Selon les informations offertes par M. Bourdages, le nouvel investissement de 20 M$ permettra d’accroître l’offre hôtelière de la station Owl’s Head et d’ajouter des unités d’habitation autour des pistes de ski de la montagne. On entend de plus acheter des équipements pour rendre le système d’enneigement de la station plus efficace encore.

« On prévoit dépenser ce montant sur une période de 10 ans. Nous avons de nombreux projets et on est résolument tourné vers l’avenir », a déclaré M. Bourdages.

En 2018, la station Owl’s Head a changé de main. La famille Korman, qui en était la propriétaire depuis plus de 50 ans, s’est retirée et en cédé le contrôle à un groupe d’hommes d’affaires de la région, dont font partie Michael Zakuta et David Bensadoun.

Dans la foulée de cette transaction évaluée à plus de 15 M$, une première tranche de 28 M$ a été investie dans les installations de la montagne. Le système d’enneigement a fait l’objet d’une importante cure de rajeunissement et le chalet du centre de ski a été complètement rénové.

Tout récemment, la « chaise du lac » a également été remplacée. La nouvelle remontée mécanique de marque Doppelmayr, dont la valeur atteint 3,5 M$, a été installée pendant les derniers mois et a été mise en fonction à la toute fin de 2019. Elle a une capacité de 2200 skieurs à l’heure et s’étire sur une distance de 900 mètres.

Appui du provincial

En 2018, le gouvernement libéral de Philippe Couillard avait annoncé qu’il était prêt à investir un montant de plus de 25 M$ à Owl’s Head. Une partie de cet argent a déjà été accordé et, mardi, la ministre du Tourisme du Québec, Caroline Proulx, a annoncé qu’une nouvelle tranche de 5 M$ était remise à Destination Owl’s Head.

Cette nouvelle aide financière est composée d’un prêt de 3 M$ et d’une subvention de 2 M$. Elle provient du Programme d’appui au développement des attraits touristiques.

Une contribution de 6000 $ est aussi versée à l’entreprise afin de lui permettre de créer une « plateforme transactionnelle ». Ce montant sera puisé à même l’Entente de développement numérique des entreprises touristiques du ministère du Tourisme, gérée par Tourisme Cantons-de-l’Est.

Elle-même une grande amatrice de ski, Caroline Proulx a salué le travail des dirigeants de la station Owl’s Head mardi. Elle a notamment souligné qu’ils étaient à la tête d’un des « joyaux touristiques » de l’Estrie. « Cette montagne offre un beau dénivelé et une vue superbe sur le lac », a-t-elle rappelé.

Par ailleurs, Mme Proulx a pris soin de souligner que le tourisme est un véritable moteur économique pour le Québec. « C’est notre deuxième produit d’exportation. Il faut continuer à véhiculer que notre province est une destination de calibre mondial », a-t-elle lancé.