Un nouveau sentier pédestre ainsi que trois nouvelles pistes de vélo de montagne vont être aménagés au mont Hereford cet été, permettant aux usagers de voir de nouveaux points de vue et d’accéder directement au sommet de la montagne en vélo.

Des nouveaux sentiers pour découvrir le mont Hereford

Le mont Hereford, situé à un peu moins d’une heure de Sherbrooke, est l’endroit idéal pour aller vider son fou un après-midi ou recharger ses batteries le temps d’une fin de semaine. Que ce soit à pied ou en vélo de montagne, les amateurs de plein air vont pouvoir fouler de nouveaux sentiers dès cet été et passer la nuit dans des refuges pods sophistiqués.

Il existe pour le moment sept kilomètres de sentiers pédestres et 45 kilomètres de sentiers de vélo de montagne dans le mont Hereford, le troisième plus haut sommet de l’Estrie à 864 mètres. Question de permettre aux amateurs de plein air de connaître la montagne plus en profondeur et de découvrir de nouveaux points de vue, les dirigeants ont annoncé à l’aube de la saison estivale un projet d’une valeur de 632 000 $ sur une période de trois ans.

Les pods gagnent en popularité par le confort qu’ils offrent. Situés à même la montagne, ils permettent aux locataires de vivre une immersion complète en nature.

« On veut inaugurer un nouveau sentier pédestre dès cet été. C’est une nouvelle boucle qui va rapprocher les marcheurs de la corniche du mont Hereford et qui s’étendra sur toute sa longueur, explique Dany Senay, directeur de la forêt. Il y aura des points de vue à couper le souffle à différents endroits sur le sentier ainsi que des panneaux d’interprétation. On a bien hâte de l’ouvrir, on estime être en mesure de l’avoir complété à temps pour les vacances estivales au mois de juillet. »

Il n’y a pas que les marcheurs qui vont voir leur expérience bonifiée. Comme la popularité du vélo de montagne est en hausse constante en Amérique du Nord et dans la région, les dirigeants ont décidé d’ajouter trois pistes additionnelles, dont une permettant de se rendre directement au sommet de la montagne pour la descendre.

Un nouveau sentier pédestre ainsi que trois nouvelles pistes de vélo de montagne vont être aménagés au mont Hereford cet été, permettant aux usagers de voir de nouveaux points de vue et d’accéder directement au sommet de la montagne en vélo.

« On a ajouté un nouveau sentier de vélo de montagne l’année passée, et comme l’activité est très populaire, on continue de développer le réseau cet été, poursuit M. Senay. À partir du mois de juin, il y aura une nouvelle montée pour permettre aux cyclistes d’accéder au sommet de la montagne, ce qui n’était pas possible par le passé. On a aussi ajouté deux nouvelles descentes à partir du sommet qui permettront de faire du downhill, une discipline qui est bien appréciée des adeptes. On travaille aussi à aménager un sentier de vélo de montagne qui reliera le camping Mont Expérience Hereford à la montagne. »

De l’hébergement en forêt

Afin de permettre aux amateurs de plein air de s’immerger entièrement dans l’environnement reposant qu’est la forêt du mont Hereford, différents types d’hébergement s’offrent à eux. Ceux qui veulent faire changement du camping habituel peuvent se tourner vers les pods, des écoconstructions en forme d’arche fabriquées de bois. Ils sont isolés, chauffés et éclairés à l’électricité. Certaines ont même des douches.

Un nouveau sentier pédestre ainsi que trois nouvelles pistes de vélo de montagne vont être aménagés au mont Hereford cet été, permettant aux usagers de voir de nouveaux points de vue et d’accéder directement au sommet de la montagne en vélo.

« Grâce à leur forme arrondie, les pods procurent rapidement à ses locataires un sentiment de confort et de bien-être. Ils sont ouverts à l’année et comprennent tout ce qu’on peut retrouver dans un petit chalet. Ils s’inscrivent dans une formule de prêt-à-camper, qui gagne en popularité et répond mieux aux besoins de certains visiteurs qui désirent avoir un hébergement confortable, confie le directeur. »

« On construit aussi un relais refuge au milieu de la forêt, on souhaite qu’il soit ouvert pour la fin septembre. C’est un concept similaire à ce qui se fait dans les parcs de la SÉPAQ, accessible à tous les usagers le jour et offert en location le soir, poursuit-il. Le camping a agrandi encore une fois l’année passée avec l’ajout de sites et il est relié par des sentiers pédestres à la montagne, ce qui le rend facilement accessible. »

Une panoplie d’activités

Les gens qui ont une mobilité réduite peuvent eux aussi s’extasier devant les paysages que l’on peut apercevoir au sommet du mont Hereford. Comme au mont Washington, il est possible d’accéder au pinacle de la formation rocheuse en voiture par le chemin Centennial, à partir de Saint-Herménégilde. Tout comme l’accès aux sentiers pédestres, cette activité est offerte gratuitement.

« Il y a aussi différentes activités ornithologiques et mycologiques qui sont organisées par nos partenaires, on en a vraiment pour tous les goûts. Avec le vélo de montagne qui gagne sans cesse en popularité et Foresta Lumina qui attire des milliers de touristes dans la région, on remarque une hausse importante dans le nombre de visiteurs que l’on reçoit année après année. C’est une des raisons qui nous a poussés à aménager de nouveaux sentiers et d’agrandir notre offre d’hébergements de tous types, conclut M. Senay, en assurant que la forêt du mont Hereford et ses paysages valent le détour.