Stella Filiatrault et Nicolas Provencher font partie des polyvalents jeunes entrepreneurs qui ont vendu leurs légumes, fruits et fines herbes samedi au Marché Locavore de Racine.

Des maraîchers en herbe au marché

Les membres de la famille Filiatrault sont plus du type «foodies» que jardiniers. Mais quand Heidi et Stella, respectivement âgées de 12 et de 10 ans, se sont intéressées au Jardin jeunes entrepreneurs de Croquarium, toute la famille y a rapidement trouvé son compte.

« Ma fille m’a dit : papa, je t’ai planté de la coriandre! Elle a aussi mis du basilic et du thym citron en disant que ce serait bon avec le poisson », raconte Roch Filiatrault, sourire aux lèvres.

Avec 13 autres Sherbrookois âgés entre 10 et 15 ans, les sœurs Filiatrault ont passé l'été à cultiver une parcelle de jardin de 10 mètres carrés située sur la rue du Pacifique, à Sherbrooke. Les jeunes jardiniers ont entamé samedi une tournée des marchés de la région pour vendre les produits de leur récolte, en commençant par le Marché Locavore, à Racine.

« Ce projet-là leur montre qu’être maraîcher, c’est tout un art! Il faut avoir une diversité d’aptitudes et d’habiletés. En plus de savoir travailler le sol, le fertiliser et récolter au bon moment, il faut aussi développer de l’entregent pour vendre les légumes, parler des différentes recettes possibles et les mettre en valeur », souligne Stéphanie Leclerc, animatrice au Jardin. « Et avec l’été assez chaud qu’on a cette année, les jeunes doivent venir arroser presque chaque jour! »

« C’est l’été, les jeunes sont dans des camps. Je trouve que de consacrer du temps au jardinage, ça leur donne un sens des responsabilités », ajoute pour sa part M. Filiatrault. « Mes filles se sont engagées dans un projet, elles ne peuvent pas juste laisser ça dépérir. »

Les légumes entre bonnes mains

De toute façon, en parlant à sa fille Stella, on sent rapidement que les plants sont entre de bonnes mains. « Ce que je préfère, c’est qu’on ait notre propre parcelle pour cultiver des fruits, des légumes et des fines herbes. Quand ma soeur m'a dit qu'elle s'inscrirait au projet, j'étais un peu jalouse donc j'ai tout de suite voulu participer aussi », a-t-elle lancé entre deux sourires aux clients qui se regroupaient autour du kiosque.

Le participant Loïc Vincent, 14 ans, avait déjà de l’expérience avant de commencer le projet. « L’an passé, j’allais au jardin communautaire sur la rue Saint-François. Je voulais recommencer parce que j’aimais ça, puis j’ai connu le Jardin des jeunes entrepreneurs et je me suis inscrit », explique celui qui préfère par-dessus tout le moment de la récolte.

Nicolas Provencher, 12 ans, est autant intéressé par le côté entrepreneurial que par la nature et le jardinage. « J’aime pas mal venir au marché et voir comment ça se passe. Aussi, j’ai été surpris lorsque je suis parti en voyage deux semaines et qu’à mon retour, les légumes étaient presque déjà prêts! » a-t-il dit.

Gaïa Laventure-Picard, 13 ans, souligne que les membres du groupe ont aussi fait des apprentissages du côté de la vente. « On a même fait des ateliers d’impro pour se pratiquer à parler aux gens! »

Le groupe de jeunes jardiniers sera au marché de la Gare de Sherbrooke de 10h à 13h le samedi 4 août. Fruits, légumes et fines herbes sont en vente à leur kiosque, de même que certains produits transformés; des muffins aux courgettes régalaient les clients à Racine samedi.