Des citoyens souhaitent voir de nouveaux commerces dans la Dominion Textile.

Des groupes connus veulent que la MRC protège la Dominion Textile

Des groupes connus, dont les Oubliés de l’autobus et le Collectif du Quartier-des-Tisserands, ont profité d’une nouvelle consultation amorcée par la MRC de Memphrémagog, relative au schéma d’aménagement, pour faire entendre leur voix.

La MRC de Memphrémagog a tout récemment lancé une nouvelle consultation au sujet du futur énoncé de vision stratégique du développement de son schéma d’aménagement, un document de planification actuellement en révision. Elle a tenu une première rencontre à Magog puis une seconde à North Hatley dans les deux dernières semaines.

À lire aussi: Blitz pour la revitalisation du quartier des tisserands

Associé au Collectif du Quartier-des-Tisserands, Roberpierre Monnier a invité la MRC de Memphrémagog à poser un geste pour assurer la sauvegarde des anciennes installations de la compagnie Dominion Textile à Magog.

« Parcs Canada a déjà accordé une reconnaissance nationale à cette usine en raison de ce qu’elle représente au plan patrimonial. C’est un des plus gros bâtiments du secteur du textile dans tout le Canada. On pense qu’il serait normal que la MRC ou la Ville de Magog fasse quelque chose pour reconnaître la valeur du lieu », indique M. Monnier.

Celui-ci souligne dans la foulée que son groupe espère voir de nouvelles entreprises et des familles s’installer dans le large complexe industriel. « On aimerait aussi qu’un accès à la rivière et un parc soient aménagés à cet endroit. Et on propose une série de projets supplémentaires pour dynamiser le quartier des Tisserands », note-t-il.

Pour sa part membre des Oubliés de l’autobus, Louise Gagné a plaidé pour que le transport collectif s’améliore dans la MRC de Memphrémagog. « On voudrait que le transport soit davantage présent dans l’énoncé de vision. On dit actuellement que c’est quelque chose qui favorise le développement économique, mais c’est aussi bon sur les plans social et culturel. Il faut l’écrire et le préciser », estime-t-elle.

Mme Gagné sait cependant que le schéma d’aménagement révisé de la MRC de Memphrémagog n’entrera pas en vigueur avant quelques années. Elle souhaite donc que la MRC n’attende pas avant de bouger. « Il y a déjà des gens qui quittent le milieu parce qu’ils n’ont pas accès à du transport. C’est important d’agir rapidement », lance-t-elle.

Habitant le secteur de North Hatley, Paul St-Pierre a par ailleurs déploré que les documents soumis, pour la consultation, n’étaient disponibles qu’en français. « Il faudrait des textes en anglais pour faire une consultation inclusive », soutient-il.

Le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, assure que les opinions émises par les participants à la consultation seront considérées lors de la rédaction de l’énoncé de vision stratégique de développement.

« C’est beau de parler de vision, mais quand les gens amènent des éléments concrets sur la table, ça nous donne une bonne idée de la direction qu’ils aimeraient qu’on prenne. C’est intéressant. Par contre, du même coup, on doit parfois les orienter vers les municipalités pour des enjeux plus locaux », explique M. Demers.